Forum RPG Crossover où VOUS êtes le héros
 

Partagez|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

avatar
Invité

Message Professeur, très chère Professeur McGonagall! ♦ écrit Ven 30 Déc - 18:13
C’était étrange et drôle de se retrouver à Poudlard avec autant d’inconnu. A part Ted et quelques autres, elle ne connaissait pratiquement personne. Elle observait les cages autour d’elle, avec ces animaux à l’intérieur et elle s’imaginait sa famille.

A Poudlard, c’était chez elle. Pas comme à Londres, où elle était enfermé entre ses quatre murs qui représentait sa chambre, Andromeda ne pouvait rien faire. Parler ? Mais à qui ? Bellatrix n’avait dieu que pour cette homme bizarre qui venait de temps en temps chez eux et Narcissa, lui faisait la tête parce qu’elle trouvait  que sa sœur trainait trop avec ce né moldu. Elle ne savait jamais vraiment comment réagir face à sa petite sœur. La jeune fille voulait lui dire qu’ils n’étaient pas comme leur avait dit leur parent mais, Narcissa était encore jeune et ne comprenait pas tout et elle irait surtout en parler aux parents et là, Andromeda serait bien embêter.

Elle tournait la tête pour voir Ted travailler et qu’est-ce qu’il était beau et séduisant et oh, il était si chou, si parfais. La jeune sorcière fondait littéralement à la vue du garçon. Sa voisine d’à côté, lui donna un coup de coude dans le but de la faire revenir à son cour et par chance, l’heure avait enfin sonné. Ted se tourna vers elle et lui fit comprendre avec un geste qu’il avait encore un cour et qu’après il n’aurait plus rien. Andromeda devra passer encore une heure seule et loin de Ted.

Andromeda sorti de la classe et, quand même quelque chose la titillait. Elle revint sur ses pas et observait McGonagall. Elle entra de nouveau dans la classe et sortit son plus grand sourire.


« Excusez-moi? Professeur? »

Elle posa doucement ses livres sur le bureau en face d'elle et s'accouda sur le bureau de McGonagall.

« Vous allez bien ? Je veux dire tout ça, Crosso-over Town et l'antenne je sais pas quoi et tout ça, ça va vous le vivez bien? »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Messages : 131
Date d'inscription : 03/09/2016
Age : 81
Localisation : Elle l'ignore

Feuille de personnage
Pouvoirs et capacités: Animagus chat
Métier ou niveau d'étude: Professeure de Métamorphose
True Love: Veuve
Message Professeur, très chère Professeur McGonagall! ♦ écrit Ven 30 Déc - 18:58
Dans le Poudlard du monde réel, ou dans le Poudlard d’un monde qu’elle ne connaissait pas, Minerva savait qu’il y a une chose qu’elle continuerait de faire, monde inconnu ou pas, elle continuerait d’enseigner. C’était presque toute sa vie, et elle n’allait pas arrêter pour autant. Et au fond, cela ne changeait pas grand-chose, elle enseignait toujours la Métamorphose à des sorciers. Le seul truc un peu étonnant, c’est le fait que toutes les époques se mélangent dans sa salle de classe. Pour mieux expliquer ce qu’elle voulait dire par là, c’est qu’elle pouvait enseigner à un élève qui a côtoyé Harry Potter, avec un élève qui a commencé sa scolarité une vingtaine d’années plus tôt, voire plus. Et avec sa très bonne mémoire, elle se souvenait parfaitement de tous les élèves qu’elle avait eu depuis ses débuts dans l’enseignement, et seul Merlin savait combien d’années elle avait fait ce métier. Et elle aussi, mais chuut… c’est un secret.

Pour donner un exemple concret, elle enseignait actuellement à Andromeda Black, qui deviendra tonks dans le passé, mais pour le moment, elle l’ignorait. Celle-ci venait tout juste de sortir de sa salle de cours, mais quelque chose la fit revenir et elle s’approcha donc de sa professeure. Elle devait avoir quelque chose à lui demander. Mais quoi ? C’est pour répondre à d’éventuelles questions d’élèves que Minerva restait toujours plus longtemps dans sa salle de classe, au lieu de partir dès la fin du cours.

Andromeda finit par lui demander comment elle allait et comment elle vivait les récents événements, c’est-à-dire l’arrivée à Cross Over town.

« Je vais bien et vous ? Oui je le vis bien, étant donné que je n’y peux rien y changer. Et vous ? »

Minerva s’étonna que quelqu’un s’inquiète pour elle. C’était rare chez les élèves.
[/justify]


Dernière édition par Minerva McGonagall le Sam 31 Déc - 8:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité

Message Professeur, très chère Professeur McGonagall! ♦ écrit Sam 31 Déc - 7:25
Andromeda sourit. Au fond, elle aimait beaucoup McGonagall et si elle avait pu choisir quelques années plutôt, croyez bien qu’elle aurait tout fait pour aller à Griffondort. Elle regrettait, parce qu’on lui avait dit qu’un garçon avait décidé d’aller à Griffondort plutôt que Serpentard, bien que sa famille n’aurait pas du tout accepté ce genre de comportement. Serpentard était la maison familiale des Black, pour eux, cela était presque un déshonneur de se retrouver ailleurs.
Mais avec l’arrivée du petit Sirius dans la famille Black depuis 8 ans, Andromeda voyait en lui le futur et le besoin de changement que tout le monde aurait besoin mais, en serait-il assez fort. Sirius avait déjà un gros caractère et ne se laissait pas faire. A 8 ans, on était grand et on comprenait les choses avec plus ou moins de facilité, elle mettait en lui beaucoup d’espoir de le voir différent des autres.


« Ma famille n’est plus derrière moi, enfin je crois, je n’ai revu encore personne de la famille Black. C’est bon signe, vous ne trouvez pas ? »

La jeune fille ne semblait pas très à l’aise mais elle était curieuse, peut-être un peu trop. Mais d’abord, elle commença doucement, pas toute les émotions d’un coup.

« C’est comment dans le futur ? C’est que j’ai entendu certaines choses et je vous avoue, ça ne donne pas très envie d’y être. »

En vérité elle n’avait que faire du futur, même si cela pouvait être intéressant pour beaucoup de chose, comme est-ce que les sang-pur acceptait aujourd’hui de se mélanger aux sang-mêlé  et aux … aux moldus. Après tout, si elle avait des enfants avec Ted dans le futur, qu’elle sache aux moins ce qu’ils les attendaient.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Messages : 131
Date d'inscription : 03/09/2016
Age : 81
Localisation : Elle l'ignore

Feuille de personnage
Pouvoirs et capacités: Animagus chat
Métier ou niveau d'étude: Professeure de Métamorphose
True Love: Veuve
Message Professeur, très chère Professeur McGonagall! ♦ écrit Sam 31 Déc - 21:42
Même si Minerva n’en disait rien, et n’en montrait rien, mais elle appréciait aussi son élève. Mais bon, elle ne montrerait jamais rien, car même dans un autre Poudlard, elle voulait garder sa réputation de professeure stricte et juste. Elle n’allait donc pas faire du favoritisme. Et ce n’était pas vraiment et même pas du tout dans ses principes.

Mais la professeure de Métamorphose avait vu quelque chose chez Andromeda, quelque chose qu’elle ne vit qu’une seconde fois et dernière fois chez Sirius Black quelques années après, c’était une détermination de faire autrement, de faire autre chose que ces règles que donnait la famille Black. A ce moment-même, sa jeune élève vint lui parler de l’absence de sa famille et que cela ne pouvait que être une bonne chose. La directrice adjointe ne pensait pas vraiment être bien placée pour se permettre de répondre à cette question mais la jeune adolescente voulait une réponse.

C’est à vous de le juger Miss Black. Mais je peux comprendre votre soulagement.

Mais c’est à ce moment-là que choisit son élève pour lui poser des questions sur le futur. Minerva savait tout de suite qu’elle ne répondrait pas à ces questions, car elle ne voulait pas qu’en apprenant le futur, Andromeda veuille le modifier et cela pourrait avoir un effet désastreux, donc à éviter. De plus, le futur, n’était pas vraiment joli à entendre. Et puis, elle-même, avait du mal à supporter ce futur qui lui fut horrible avec la mort de son meilleur ami.

Miss black, en effet, le futur n’est pas le meilleur des futurs, mais les épreuves constituent la vie. Et je suis certaine que la paix aurait fini par exister, en attendant que quelqu’un vienne la défaire. La paix existe parce que son contraire, la guerre, existe aussi. Mais le bien aurait fini par triompher. Comme toujours. Et votre avenir vous réservera des surprises, je vous le promets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité

Message Professeur, très chère Professeur McGonagall! ♦ écrit Mer 4 Jan - 11:52
Andromeda ne comprenais pas bien les dernières paroles du Professeur Mcgonagall. Elle parlait de paix et de guerre. Le monde était fait ainsi, elle supposait. Elle fit la moue. Le futur de certain avait l’air vraiment moche et elle aurait des surprises dans sa vie? C'est ce qui la fit tiquer immédiatement. Alors elle revint à la charge avec plus de question.

« J’aurais des enfants ? Oh surement oui !  C’est une évidence mais pour avoir des enfants, il faut un mari… Je serais marié avec Ted Tonks ? Oh, Aller, de toute façon le futur n’est pas pour maintenant. Nous sommes bloqués ici. »

La jeune fille observait son Professeur. Elle avait envie de tout savoir. A Poudlard tout ce savait. Les futurs mariages, les naissances à venir ou les nouveaux balais de Quidditch dernière génération et même la mort du plus inconnu des sorciers.

« Vous devez bien le savoir ? Vous n’avez jamais quitté Poudlard, rien à du vous échapper. Et de plus je suis une Black, non pas que cela me fasse plaisir mais un mariage comme le miens, a dû faire couler beaucoup d’encre. » Dit-elle très sérieusement, avant de se reprendre.

« Enfin je l’imagine. Sauf si je me suis marié avec un autre Black ou alors un Malfoy, ce qui j’espère vraiment, n’arrivera jamais ! »

Andromeda observait toujours McGonagall, sans jamais la quitter du regard, même lorsqu’elle parlait.

« Vous voulez pas me dire ? »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Messages : 131
Date d'inscription : 03/09/2016
Age : 81
Localisation : Elle l'ignore

Feuille de personnage
Pouvoirs et capacités: Animagus chat
Métier ou niveau d'étude: Professeure de Métamorphose
True Love: Veuve
Message Professeur, très chère Professeur McGonagall! ♦ écrit Mar 31 Jan - 5:27
(désolée du temps que j'ai mis pour répondre, j'avais une période chargée scolairement)

Minerva regretta un peu ses paroles. Mais maintenant qu'elles étaient sorties, elle ne pouvait plus les retirer ou les changer. Quand la bouteille est tirée, il faut la boire. Simplement, elle en avait soit trop dit, soit pas assez dit. En tout cas, une chose était certaine, elle ne dirait rien de plus. Il ne fallait quand même pas qu'elle dévoile le futur de son élève. Celle-ci pourrait vouloir le modifier, ou même si elle ne serait pas tentée pour le faire, elle n'aurait plus aucune surprise.

Miss Black, à quoi bon la vie, sans surprise ? Cela serait lassant de tout savoir de notre futur... De plus, certaines personnes pourraient être tentées de le modifier, ce qui serait désastreux...


Minerva décida de choisir une voix qui la dégoûtait, qu'elle détestait utiliser : celle du mensonge. Elle détestait plus que tout mentir, pour elle c'était une forme de lâcheté, défaut qu'elle détestait aussi, mais elle ne pouvait pas se permettre de dire la vérité à son élève.

De toute façon, je n'en sais rien, Miss Black. Qui vous dit que je suis au courant de votre mariage ou du nombre d'enfant que vous aurez peut-être ? Qui vous dit que je suis encore professeure à Poudlard dans le futur ? Je suis donc désolée de vous avouer que je n'en sais rien.


Minerva espérait simplement qu'elle serait convaincante. Elle n'a jamais été très douée pour le mensonge et souvent, cela se voyait comme le nez au milieu de la figure quand elle décidait de mentir.

De toute façon, que je le sache, ou que je ne le sache pas, je ne vous dirais rien, Miss Black.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité

Message Professeur, très chère Professeur McGonagall! ♦ écrit Dim 19 Fév - 13:05
Il serait difficile de tirer les vers du nez de McGonagall… Andromeda le savait très bien mais, elle espérait que son professeur lâche deux trois petites infos comme ça, sans chercher à passer par quatre chemin.

« Je comprends. »  Andromeda était déçu, il est vrai… Néanmoins, elle ne s’avouait pas vaincu. Dans sa tête, même si certaine chose pouvait être modifié, l’histoire s’en retrouverait seulement légèrement changer. La jeune fille savait qu’elle direction prendre pour sa futur « vie », il lui fallait juste savoir si elle ce qu’elle savait déjà, serait concrétiser plus tard.

Andromeda n’était pas facile à berner. Elle était peut-être la plus effacé des Black, mais elle savait immédiatement lorsqu’on ne lui disait pas tout.


« Professeur vous êtes à Poudlard depuis bien plus longtemps que moi et je sais de source sûr que vous étiez encore à Poudlard bien longtemps après que j’ai quitté l’école. » Elle savait être culoté. Oh bien sûr, elle ne ferait pas ça avec ses parents ou du moins pas encore. « Vous devez surement savoir beaucoup de chose. La famille Black ne passe jamais inaperçu. »

La McGo ne voulait pas lâcher l’affaire ! Andromeda sourit. La vielle McGo était vraiment très forte.

« Oh aller. Vous pouvez bien me dire quelque chose de positive sur mon futur ? »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Messages : 131
Date d'inscription : 03/09/2016
Age : 81
Localisation : Elle l'ignore

Feuille de personnage
Pouvoirs et capacités: Animagus chat
Métier ou niveau d'étude: Professeure de Métamorphose
True Love: Veuve
Message Professeur, très chère Professeur McGonagall! ♦ écrit Sam 25 Fév - 17:43

En effet, Andromeda se rendait compte qu’il se vraiment très difficile de soutirer une information de sa professeure de Métamorphose, ou comme elle dirait de lui tirer des vers du nez. Même sous la douleur de la torture, aucun son ou aucun murmure ne franchirait la limite de ses lèvres. Mais Minera savait parfaitement que son élève n’irait pas jusque-là pour soutirer des informations à la respectée directrice adjointe. La jeune Serpentarde sortit qu’elle avait compris mais elle ne parvenait pas à cacher l’air déçu qui s’affichait sur son visage. Cela ne faisait pas plaisir à la vieille sorcière de voir son élève déçue mais elle ne pouvait pas se permettre de lui avouer son futur. Il ne fallait pas jouer avec ces choses-là, cela pouvait être trop dangereux. Andromeda était certes têtue, mais Minerva l’était tout autant.

Bon, l’excuse de « si cela se trouve, je n’enseignais plus à Poudlard » n’était pas passé. En même temps, Minerva adorait enseigner, et elle ne se voyait pas vraiment arrêter. Même pas du tout.

« Miss Black, vous savez, je ne lis pas Sorcière Hebdo, je ne connais donc pas tous les potins des vieilles familles de sorciers, et cela ne m’intéresse pas. Mais certes, votre famille passe rarement inaperçue. Et par rapport à votre futur, je ne vous dirais qu’une seule chose, vous serez heureuse. C’est la seule chose que je vous dirais Miss Black, et c’est amplement suffisant. Profitez plutôt de votre présent. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

Message Professeur, très chère Professeur McGonagall! ♦ écrit
Revenir en haut Aller en bas
Professeur, très chère Professeur McGonagall!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» L'envers du décor : Une tasse de thé très chère ?
» Chère professeur, j'aime la guerre !
» Ma très chère Bambinette
» LANMOU PI FÒ PASE LANMÒ: Merci très chère Vladymir
» Hymne d'un habitant lambda de la très chère et très aimée Dead End !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cross-Over Town :: Archives :: Les rps-
Sauter vers: