AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (Daenerys & Peter) Alliance fragile.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Mother of Dragons
Messages : 92
Argent : 320
Date d'inscription : 10/08/2017
Localisation : A dos de dragon.

Feuille de personnage
Inventaire:
Pouvoirs et capacités: Resistance au feu et controle des dragons.
True Love: ...
MessageSujet: (Daenerys & Peter) Alliance fragile. Mar 22 Aoû - 6:43



Alliance fragile


Peter & Daenerys




Daenerys connaissait l'importance de l'intimidation. Elle avait entretenue cette pratique pendant des années. Rien de tel qu'une démonstration de force pour faire plier le genoux à ses habitants. Elle ne cherchait pas leur amour, elle exigeait qu'on la renvoie chez elle. Mais aucun d'eux n'avaient été capable de lui dire ce qu'elle souhaite savoir. Comment rentrer chez elle ? En ce moment même l'odeur du brûlé parfumait la ville. Ville qu'elle n'avait pas hésité à attaquer à peine arrivé ici. Oui, quand la mère des dragons se sent en danger ou menacé elle attaque. Elle avait réussi à semer la discorde en ville semant une panique général. Elle restait totalement impassible à la situation, pire encore elle était en colère. Elle n'admettait pas être prise au piège de cette ville, en terrain inconnu, dans un environnement totalement différent du siens. Elle était perdu, sur la défensive en permanence. D'humeur massacrante, car actuellement elle devait être en route pour récupérer le trône de fer et extirper Cercei du pouvoir. Cercei, serait-ce un de ces mauvais coups ? Elle allait lui payer cher. Mais ce qui l'agaçait encore plus était ces habitants qui ne faisait que crier au lieu d'accepter de l'aider. Tous semblait aussi stupide les un que les autres. Elle ne mettrait jamais en jeu la vie du petit peuple chez elle, mais ici ce n'était pas son peuple, ici tout le monde était ses ennemis.

Après avoir passé la mâtiné à terrorisé crossover-town Daenerys c'était réfugié dans un lieu isolé de tous. Même une reine à besoin de moment de solitude pour réfléchir correctement. Elle avait laissé sa colère et son impulsivité l'emporter. Si l'intimidation ne portait pas ses effets quel autre méthode pouvait-elle utiliser ? Elle ne pouvait pas perdre son temps à tenter de gagner le cœur du peuple qui n'est pas le siens, elle était bien trop en colère pour ca bien qu'elle n'ai pas un fond méchant. Elle fait simplement ce pourquoi elle est née, gouverner. Elle impose son respect faisant comprendre à cette ville qu'elle ne plaisante pas et qu'ils ont tout intérêt à la faire rentrer chez elle. Mais pour l'heure elle n'avait toujours pas trouvé le coupable. Coupable qu'elle ferait bruler vif. Heureusement, ses dragons l'avaient suivis dans ce monde. Car une reine seule, sans armé n'aurait pas fait long feu. Ses dragons étaient son seul moyen de sécurité et de terreur. Ils étaient ses enfants, elle les aimait d'un amour sans nom. Ce n'est pas pour rien qu'on l'avait nommé la mère des dragons.

Assise sur une patte de son dragon nommé Drogo, Daenerys tente de réfléchir à un nouveau plan pour rentrer chez elle. Puis son attention se pose sur un bout de papier, coincé dans les écailles de son dragon. Elle fronce les sourcils intrigué avant de s'en saisir et de l'ouvrir. Le bout de papier était signé d'un certain Peter, il lui informait que si elle le désirait il pouvait l'aider, pour ca elle devait se rentre à l'entrée de la foret interdite. Cela ne sonnait pas comme un piège ? Après tout elle devait désormais avoir beaucoup de personne désirant de voir sa tête au bout d'une pique en ville. Surtout après le carnage que ses dragons avaient fait. Mais avait-elle d'autres options ? Elle devait mettre toute ses chances de son côté, quitte à prendre le risque. Et elle ne serait pas seule, ses dragons veilleraient à sa sécurité. Ce n'était pas très prudent mais c'était toujours mieux que de tourner en rond désespérément à la recherche d'une idée. Ainsi, Daenerys monte sur le dos de Drogo et s'envole. Elle est vite suivis par ses deux autres enfants, Viserion et Rhaegal. Du regard elle cherche l'entrée de cette forêt depuis les airs. Elle l'aperçoit enfin, l'homme est ici.

Drogo vient se poser par terre à quelques mètre du jeune homme. Tandis que Viserion et Rhaegal pose aussi leurs pattes à terre un peu derrière Drogo. Daenerys descend et se tourne face à son messager mystère. Elle l'observe rapidement de haut en bas puis avance de quelques pas doucement. La tête haute elle montre une certaine méfiance à son égare, il faut toujours être prudent.  -"Vous êtes jeune" ce n'est pas une reproche, juste une constatation, elle s'attendait à voir quelqu'un de plus âgé. Comment un adolescent pouvait l'aider ? Bien qu'elle n'était pas non plus très âgé et avait commencé à gouverner assez tot. Elle était néanmoins très intrigué par ce que ce jeune homme dégageait. Il faut toujours ce méfier des apparences. -"Vous m'avez quémandé de venir je suis ici, alors je vous écoute, comment puis-je rentrer chez moi ?" son regard est plutôt hautain, normal pour une reine. Oui elle allait écouter ce qu'il a à dire mais valait mieux pour lui qu'il soit crédible, elle n'a pas de temps à perdre et est particulièrement de mauvaise humeur aujourd'hui.  

Code by Sleepy

_________________
Fire cannot kill a dragon.


The Queen:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« A bloody demon »
Messages : 163
Argent : 422
Date d'inscription : 07/08/2017
Localisation : Crossover Town

Feuille de personnage
Inventaire:
Pouvoirs et capacités: Ce que l'imagination me permet !
True Love: Aucun
MessageSujet: Re: (Daenerys & Peter) Alliance fragile. Mar 22 Aoû - 10:29

Peter & Daenerys
Couronne ou pas. Ici, nous sommes personnes.
La nuit devait me porter chance en plus de me porter conseil car depuis ma première nuit dans cette ville, trois personnes se trouvaient intéressées à l'idée de quitter la ville. Me voilà ravi de ne pas être seul dans ce cas-là, ça commencait à en devenir étrange et je commence à en avoir marre de jouer le gentil à chaque habitant que je dois croiser. Ils m'énervent, ils sont lents, il n'y a aucune action... Ou en tout cas, il n'y avait aucune action. Il se trouve que dans la matinée, peu après ma visite du parc, une jeune fille un peu perdue, je dirais, cherchait à savoir les raisons de sa présence ici et n'hésitait pas à en employer la force. Je fus très étonné de la voir voler par dessus les bâtiments sur le dos d'un dragon, suivit de deux autres que je supposais être les enfants. Elle a illuminé ma journée, c'est le cas de le dire. Au vu du langage qu'elle tenait envers nous, elle devait acquérir un titre comme reine. Une reine avec un fort caractère, motivée à obtenir des réponses. C'est là qu'elle devint intéressante à mes yeux.

Transparent dans cette foule apeurée qui fuyait les trois dragons et leur maîtresse, je me faufilai sans trop de difficulté, si ce n'est les mouvements agités autour de moi, derrière une bâtisse en attendant que la reine finisse son coup de force. Lorsqu'elle aura compris que ses habitants sont tout autant des victimes qu'elle, je n'aurais plus qu'à lui proposer un plan plus appliqué que nous mettrons à bien ensemble. Avec cela... Nous allons un peu nous amuser. Et bien ? Quitte à être dans cette ville maudite, autant en profiter et faire ses règles à sa manière. Une reine comme elle voudra tout aussi bien acquérir du pouvoir, surtout quand elle se dira que même avec une couronne sur la tête, elle n'est personne.

Je ne pouvais pas m'approcher d'elle dans l'état où elle se trouvait actuellement. Ses dragons en guise de défense, elle me grillerait sur le champs si je ne lui donnais pas les réponses qu'elle attendait. Or, moi aussi je les cherche ses réponses. Il va falloir agir plus subtilement et la contraindre à me rejoindre de son plein gré. Faisons lui croire qu'elle a le choix et invitons-là. Une reine doit toujours penser être puissante sinon elle usera ce qu'elle a pour convaincre autrui, en plus d'elle-même. Par magie, je fis apparaître un billet entre une des écailles de son précieux animal. Brièvement, je lui écrivis :


"Si la manière forte ne te conviens plus, je t'invite à passer à une autre tactique à l'entrée de la forêt interdite. Tu auras les informations que tu désires.
-Peter."


Une fois lu, je me téléportai jusqu'à la dite forêt interdite, mais pas plus loin que les premiers arbres qui se faisaient percevoir. J'aurais préféré m'y rendre sans crainte, mais il paraîtrait qu'une bête y vive et je n'ai, pour l'instant, pas l'attention d'y avoir affaire. C'est donc juste à l'entrée, posé contre un des troncs d'arbre, que j'attendais la jeune fille arriver sur le dos de son dragon. Je la suppose méfiante d'une telle rencontre, surtout si elle ne sait pas encore ce qu'elle fait ici. Il faut de la patience avec ce genre de personnes... Ayant passé deux siècles à attendre d'acquérir le cœur du plus pur des croyants, je devrais pouvoir me débrouiller pour une reine.

Elle descendit de sa monture avant de se tourner vers moi. Le menton relevé, la colonne vertébrale droite avec une marche contrôlée. Elle portait, sans aucun doute, un royaume sur ses épaules. Je lis dans son regard de la méfiance à mon égare, en plus d'une certaine surprise, constatant ma jeune apparence. Je me baissai, esquissant une mince révérence -nous parlons tout de même d'une reine- avant de me redresser pour lui adresser un sourire.

"Ne te fie pas à l'apparence. Je suis plus âgé que je n'en ai l'air."

L'ambiance demeurait glacial par les barrières de défenses qu'elle formait contre moi. Je ne lui en veut pas, c'est normal, j'aurais pu faire pareil dans un lieu que je ne connais pas. C'est d'ailleurs ainsi que j'avais réagi au début. Tout ce qu'elle détient, ce sont des dragons et peut-être la gentillesse crédule des plus naïfs habitants de la ville. Plus de couronne, plus de pouvoirs. Son trône va devoir attendre, tant qu'elle se trouve dans les parages.

"Tu n'es pas obligé de me vouvoyer, tu sais. Nous ne sommes plus dans ton royaume, comme tu l'as sûrement compris. Ici les titres ne veulent plus dire grand chose." Dis-je en grimaçant.

Durant mes explications je faisais les cents pas, revenant à elle pour le plus important. Ce qu'elle demandait, c'était des réponses et je comptait lui en donner, mais pas forcément celles qu'elle attendait.

"Je n'ai pas dit que je savais comment rentrer dans ton monde, comme dans le mien. Si c'était le cas, dis-toi que toutes les personnes que tu as effrayé tout à l'heure seraient déjà partis depuis bien longtemps. Mais ça ne veut pas dire que certains d'entre nous ne peuvent pas changer les règles."
(c) sweet.lips

_________________
Vous êtes si adorables
Difficile de savoir qui tuer en premier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mother of Dragons
Messages : 92
Argent : 320
Date d'inscription : 10/08/2017
Localisation : A dos de dragon.

Feuille de personnage
Inventaire:
Pouvoirs et capacités: Resistance au feu et controle des dragons.
True Love: ...
MessageSujet: Re: (Daenerys & Peter) Alliance fragile. Mer 23 Aoû - 11:56



Alliance fragile


Peter & Daenerys




Daenerys ne s'attendait pas à un tel personnage, mais soit, elle avait fait le chemin jusqu'ici alors elle écouterait ce Peter. Elle reste droite, le regard fixé sur son interlocuteur, l'observant faire sa révérence, son regard est impassiblement froid. Automatiquement elle hausse les sourcils et bat des paupières surprise de l'entendre la tutoyer. Savait-il à qui il avait à faire ? Elle était était Daenerys Targaryen, khaleesi, reine légitime des Sept couronnes, des Andals, de Rhoynar, de Meereen et des premiers hommes ainsi que protectrice du royaume. Elle était connu sous le nom de la mère des dragons, la briseuse de chaine pour avoir libérer bon nombre de cité de l'esclavage ou encore surnommé l'imbrulé. Il était tout simplement inacceptable selon elle que ce jeune homme la tutoie. Tout d'un coup elle aimait encore moins cette ville, et dieu sait comme elle la haïssait déjà. Les habitants d'ici avait donc oublié la politesse. Elle lui offre un faux sourire, celui-ci sonne faux à des kilomètres pour lui montrer qu'elle n'apprécie pas cette initiative de tutoiement. -"C'est curieux, je ne me souviens vous avoir donné l'autorisation de me tutoyer". Son regard froid et hautain ne quitte pas son interlocuteur. Daenerys n'est pas méchante, elle est imposante et dictatrice. Jamais elle n'irait nuire à son propre peuple mais à ceux qui lui cause du tord ca oui, sans aucune hésitation.

Ce jeune homme lui fait toute suite une très mauvaise impression et cela se lit sur son visage, d'autant plus quand il continue de la tutoyer en lui suggérant indirectement de faire la même chose. Pensaient-ils qu'ils étaient de bon copain pour se tutoyer l'un l'autre ? Ca non. Mais vu que le dénommé Peter semblait déterminé à continuer sur le "tu" elle n'allait pas lui faire l'honneur de le vouvoyer en retour. En tout cas, elle allait lui faire comprendre que cela ne lui plaisait pas du tout. Ainsi la blonde hausse un sourcil quand il parle de projet commun. -"Et pourquoi devrais-je faire confiance à un jeune homme qui me tutoie sans même me connaître ? Qu'est-ce que nous souhaitons ? En ce qui me concerne je souhaite rentrer chez moi et mener la bataille qui me conduira au throne de fer, en ce qui te concerne je ne sais rien mise à part ton évidente impolitesse. Tu sembles bien sur de toi quant à tes projets. Commence déjà par me dire ce que je souhaite savoir et peut être que j'envisagerai de ne pas te faire bruler vif" encore une technique d'intimidation, Daenerys savait trouver les bon mots pour impressionner son entourage. Même si lui, ne semblait pas grandement impressionné ca l'agaçait et l'intriguait à la fois. Elle ne comptait pas le bruler sans aucune raison, mais si il l'a menait en bateau elle n'hésiterait pas.

Daenerys a du mal à saisir ses autres paroles. Il dit ne pas forcément savoir comment rentrer dans son monde ? Alors à quoi bon c'est elle déplacé jusqu'ici ? Elle sent la colère prendre doucement possession de son corps mais la contrôle par un masque de grande froideur. -"Tu dis avoir les informations que je convoite mais tu ne sais pas comment me faire rentrer chez moi. C'est plutôt contradictoire tu ne crois pas ? Si tu as vu ce dont je suis capable tu sauras que je ne plaisante pas, alors cesse de me faire attendre et dit moi pourquoi je suis ici où je risque de perdre patience". C'est simple Daenerys se méfie de lui, il y a quelque chose qui la dérange chez lui mais en même temps qui l'intrigue raison pour laquelle elle n'est pas partie.

Tout d'abord le jeune homme lui quémande de venir, puis il vient à la tutoyer mais en prime il ne sait rien sur le retour chez sois. Etait-il en train de se jouer d'elle ? Il est plutôt imprudent de jouer avec le feu il devrait le savoir. Et la faire languir comme ca sur le sujet avait le don d'irriter ses nerfs, qu'il en vienne au fait. Il semblait si sur de lui, il devait bien avoir quelque chose derrière tout ca. Alors elle attend car elle a besoin de ses réponses même si elle se montre extrêmement froide. Oui, il détient quelque chose d'intéressant elle le sent et derrière cette expression supérieur la vérité c'est qu'elle a bien besoin d'aide.

Code by Sleepy

_________________
Fire cannot kill a dragon.


The Queen:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« A bloody demon »
Messages : 163
Argent : 422
Date d'inscription : 07/08/2017
Localisation : Crossover Town

Feuille de personnage
Inventaire:
Pouvoirs et capacités: Ce que l'imagination me permet !
True Love: Aucun
MessageSujet: Re: (Daenerys & Peter) Alliance fragile. Jeu 24 Aoû - 9:34

Peter & Daenerys
Couronne ou pas. Ici, nous sommes personnes.
On pouvait tout de suite voir de quel rang cette jeune femme tenait. Son visage aux traits fins et ses frêles épaules n'exprimaient en rien son statut de reine. C'est pourquoi elle doit acquérir une attitude si... royale. Un langage soutenu, une politesse à l'égare de tous, une tenue irréprochable avec un léger côté hautain qui, dans tous les cas, demandait à autrui une certaine soumission à sa personne. Le tutoiement que je lui portais devait, sans aucun doute, grandement l'irriter et ça m'amusait de voir la froideur qui se dessinait sur son visage. J'ai toujours tutoyé les reines, ce n'est pas aujourd'hui que ça va changer parce qu'elle se trouve protéger par des dragons habilement dressés. On peut expliquer à une tête couronnée que dans un autre monde, son titre ne vaut plus rien, il semble qu'elle tienne tout de même à l'imposer, d'une quelconque manière.

Elle n'aimait pas la façon dont je la traitais ce qui influençait forcément  la manière dont elle s'adressa à moi. Au vu de son grade que j'ai osé salir en la tutoyant, elle se permit donc de faire de même, ce qui m'acquiesça un sourire satisfait. Elle a beau ne pas apprécier cette impolitesse, moi ce que j'en conclus c'est qu'elle se plie aux mêmes manières. Tout est relatif, évidemment. Si elle me vouvoie alors que je me permets de la tutoyer, c'est moi qui monte en prestige et ça, elle ne l'accepterait pas. Sans la quitter des yeux, je l'écoutais confier son souhait, l'objectif même pour laquelle elle vit et ce pourquoi elle se battrait, même s'il fallait me brûler vif pour l'acquérir. Je savais que cette fille me plairait.

"Je suis toujours sûr de moi. Il n'y a qu'en y croyant que l'on peut se donner les moyens et atteindre notre but premier, mais il requiert parfois l'aide d'autres personnes aussi motivées que soi pour y arriver. La confiance est une chose qui prend du temps à être gagner. Or, du temps, je ne crois pas que tu souhaites en perdre, n'est-ce pas ? Je ne m'y connais peut-être pas en ce qui concerne la royauté, dis-je en exagérant mes propos par de grands yeux, mais je pense savoir qu'à un si haut grade, il est plus facile de s'entretenir avec des personnes qui partage le même intérêt que toi, qu'avec une personne dite de confiance. Celles-ci au moins, n'iront pas te trahir dans le dos. Et... même si ton trône de fer n'est pas l'objectif que je souhaite atteindre, nous gardons tout de même un intérêt bien plus important en commun : retourner d'où nous venons"

Elle était sceptique quant aux réponses que je pouvais lui apporter. Je n'ai peut-être pas été assez clair sur le fait que nous étions tous piégés ici et que s'il y avait un moyen pour nous en aller, nous l'aurions déjà fait. Sa colère pourrait presque contrôler ses paroles si elle n'avait pas eu une éducation de haut-rang qui engendrait un filtre à la frontière de ses pensées. Les reines semblent similaires et en même temps si différentes entre elles. Moi qui venait à peine d'en rencontrer une avant mon arrivée ici, elle divergeait bien de celle que j'avais en face de moi. Cette dernière réussissait encore à supporter les émotions trop intenses pour ne laisser paraître que le nécessaire. Elle est encore jeune, une vingtaine d'années peut-être ? Qui sait... le filtre cassera peut-être, un jour.

Sa patience risque de se perdre, disait-elle. Je lève les yeux aux ciels, retenant un rire lassé. Si au bout de quelques heures elle s'impatiente déjà d'avoir les réponses souhaitées pour rentrer chez elle, sa majesté risque d'être déçue.

"Sache que les informations que tu convoites sont aussi convoitées par la totalité des habitants de cette maudite ville. Je suis désolé de ne pas être le Sauveur qui viendra te donner la solution miracle pour partir parce que, comme toi, je suis nouveau en ville et je ne l'ai pas encore trouvé. Tout ce que je sais pour le moment, c'est qu'une sorte de machine aurait le pouvoir de nous conduire ici, quelque soit l'époque où le monde dans lequel tu te trouves. Si tu cherches un coupable, adresse-toi à celui qui l'a construit mais personne ne l'a encore rencontré. Adressant un visage plus sérieux, je m'avance d'un pas vers elle. Je ne plaisante pas plus que toi concernant cette histoire. Personne ne décide pour moi le destin que je dois emprunter et quoiqu'il arrive, je préfère garder le contrôle sur les règles du jeu. En tant que reine, ce ne serait pas ces pensées exactes qui t'ont conduites à survoler la ville à dos de dragon pour demander explication et, surtout, réparation ?"

Elle devait bien avouer que jusqu'ici, je n'ai pas tort. Je ne suis peut-être pas roi, mais je garde tout de même du pouvoir dans le monde d'où je viens et malgré mon éducation quelque peu différente de la sienne, nos points communs sont nombreux. Je me reculai d'elle et revînt à l'arbre sur lequel je m'étais appuyé en l'attendant. Mon sourire joueur revînt et j'arquai un sourcil pour en venir au fait :

"Tu peux me dire impoli, si tu le souhaites, mais tu ne pourras nier que, comme j'ai besoin de toi, tu as besoin de moi. La plupart des habitants de cette ville ont pris l'habitude de vivre ici mais ce n'est, malheureusement pour le créateur, pas mon cas. J'ai pour projet d'enfreindre les règles et de quitter cette ParadiseTown. La question maintenant, c'est de savoir si tu es prête à prendre le risque de croire... et bien, si ce n'est en moi, au moins en notre cause ?"
(c) sweet.lips

_________________
Vous êtes si adorables
Difficile de savoir qui tuer en premier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mother of Dragons
Messages : 92
Argent : 320
Date d'inscription : 10/08/2017
Localisation : A dos de dragon.

Feuille de personnage
Inventaire:
Pouvoirs et capacités: Resistance au feu et controle des dragons.
True Love: ...
MessageSujet: Re: (Daenerys & Peter) Alliance fragile. Dim 27 Aoû - 11:36



Alliance fragile


Peter & Daenerys




Ce qui était sur à cet instant même pour la reine des dragons c'était que le jeune homme lui laissait une très mauvaise impression. Arrogance et impolitesse ne font pas bon ménage. Autant d'assurance dans un seul homme. Bien évidemment, Daenerys considérait l'assurance comme une qualité, elle même en avait une grande et ca on ne pouvait pas l'enlever au jeune homme. Cependant une trop grande assurance peut être risqué quand on sait que la femme en face de vous possède trois dragons capable de vous réduire à l'état de cendre. Daenerys en conclut donc que l'homme savait où il allait en la faisant venir ici et s'adressant à elle de la sorte. Il faudrait être complètement idiot ou inconscient de faire ca sans la moindre insouciance et prévention, hors il ne semblait pas idiot au contraire. Cela ne faisait que renforcer sa méfiance envers lui, qu'est-ce qu'il cachait sous sa manche ? Lui réservait-il des surprises ? Oui c'était un sacré personnage qu'elle avait en face d'elle, et elle était fortement intrigué.

Elle ne l'avait pas quitté des yeux pendant tout le long de son explication. Elle ne baissait pas le regard, elle ne déviait pas, elle gardait les yeux fixé sur lui. Silencieuse certes mais présente par son attitude imposante. Certes Daenerys n'avait pas une forte corpulence, ses dragons, sa posture et son attitude lui permettaient de laisser une forte impression à tout un chacun, quand à sa beauté légendaire lui valait l'admiration du plus grand nombre. Même si elle ne parlait pas, elle dégageait énormément par la personne qu'elle était. Il faut avouer que les paroles du jeune homme était plus ou moins correct. Il avait raison sur certains point, elle n'avait pas de temps à perdre et elle devait rentrer chez elle.

La blonde avait néanmoins exprimé le fait qu'elle perdait patience. Oui, car au final, il n'avait énoncé que de belle parole mais aucune réponse qu'elle convoite en sommes elle perdait son temps. Elle n'avait pas besoin d'un sermon mais de réponse et vite hors il disait ne pas les avoir. Elle continue d'écouter en le regardant de son regard froid qui exprimait sa supériorité et sa dominance. Elle plisse les sourcils à l'évocation de la machine et ne bouge pas tandis qu'il effectue un pas dans sa direction. Une machine temporel ? Automatiquement ses pensées s'orientèrent vers la dame qu'elle avait surprise en train de parler à ses dragons. Elle aussi lui avait parlé de cette machine, elle ne savait plus vraiment qui croire. La dame disait en posséder une mais cela ne reviendrait pas à dire que c'était elle la responsable de tout ceci ? Il fallait vraiment qu'elle éclaircisse les choses, Daenerys n'aime pas rester dans l'incompréhension, ca l'a frustre.

La reine hausse un sourcil quand il dit qu'il ne plaisante pas non plus. Ce haussement de sourcil est légèrement provocateur signifiant "Ah oui ?". Elle note cependant qu'il n'apprécie pas plus qu'elle de rester dans cette ville, un bon point malheureusement pour lui, elle a encore du mal à digérer son manque de politesse. Raison pour laquelle elle le nargue en se moquant indirectement par ce haussement de sourcil. Oui elle avait sourie légèrement d'un air hautain et moqueur. Son sourire n'était pas très prononcé mais tout de même visible. Il l'avait forcé à accepter le tutoiement alors elle n'allait pas non plus se montrer trop gentille, il fallait bien qu'elle le pique un peu.

Elle ne répond pas toute suite à la question de l'homme et le suit du regard quand il se recule pour s'appuyer de nouveau à l'arbre. Elle fini d'écouter ce qu'il a à dire. Elle doit réprimer un frisson d'énervement quand il insiste sur le fait qu'elle a besoin de lui. Mais son regard ne trahis rien elle reste impassible à cette remarque qui pourtant l'irrite vraiment car il a raison. Elle apprécie néanmoins son audace vis à vis du dit créateur, le fait qu'il n'abandonne pas et ne baisse pas les bras. C'est de personne comme ca qu'elle a besoin. Il dit vouloir franchir les règles ? Elle les franchira volontiers si ca lui permet de rentrer chez elle, d'ailleurs ne les avait-elle pas déjà franchit ce matin ?

Elle reste un moment silencieuse laissant planer la question de l'homme. Après quelques seconde de silence elle reprend enfin la parole, elle qui était resté silencieuse tout ce temps -"Ce que je demande c'est rentré chez moi et punir le responsable" donc oui, il a vu juste en quelque sorte mais ce n'est pas pour autant qu'elle lui fait confiance et lui pardonne son impolitesse. C'est au tour de Daenerys de se déplacer. Elle marche doucement vers lui -"Admettons que j'accepte ta proposition qui en soit n'a aucun fondement puisque j'ignore ce que tu prévois de faire. Tu dis vouloir enfreindre les règles, soit, mais tu ne dis pas comment t'y prendre. Tu dis vouloir rentrer chez toi mais tu n'as pas la solution. Hors quand on entreprend quelque chose il faut savoir où aller. Si j'entreprend de me joindre à toi je dois savoir où je vais auquel cas je risque de ne pas apprécié cette perte de temps inutile ce qui serait fort regrettable pour toi".

Sa marche l'avait conduit juste en face du jeune homme. Elle lève alors le menton implantant son regard froid dans le siens. -"Tu ne fais que parler. Tu as peut être raison, peut être que j'ai besoin de toi mais dans ce cas prouve le moi. Prouve moi que j'ai besoin de toi en me disant ne serait-ce qu'une information qui me serait utile". Elle cesse son expression glacial pour un sourire plus hautain -"Ou alors ploie le genoux et prête allégeance, je serais certaine que je pourrais compter sur toi". C'est aussi simple que ca, Daenerys n'accorde sa confiance qu'à ceux qui se prosternent et promettent de la considérer comme reine. Elle avait déjà fait un gros efforts, elle aurait très bien pu dire ce fameux mot qui l'aurait carbonisé sur place pour lui avoir manqué de respect en la tutoyant. Mais une attitude comme la sienne cache toujours des surprises il valait mieux se montrer stratégique. Il reste encore un mystère pour elle.


Code by Sleepy

_________________
Fire cannot kill a dragon.


The Queen:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« A bloody demon »
Messages : 163
Argent : 422
Date d'inscription : 07/08/2017
Localisation : Crossover Town

Feuille de personnage
Inventaire:
Pouvoirs et capacités: Ce que l'imagination me permet !
True Love: Aucun
MessageSujet: Re: (Daenerys & Peter) Alliance fragile. Lun 28 Aoû - 9:34

Peter & Daenerys
Couronne ou pas. Ici, nous sommes personnes.
Comme le temps où elle m'a laissé m'exprimer, elle prit quelques secondes de plus pour méditer sur ma question. Face à elle, à une distance raisonnable, je ne la quittais pas des yeux et guettais sa réponse. Au fond, je savais que ma proposition n'était pas stable. Elle vient d'arriver en ville et je ne lui laisse que de vagues réponses incomplètes sans grandes utilités. On m'a, moi aussi, donné ce genre de réponses lors de ma première visite et j'ai été tout aussi frustré de ne pouvoir en savoir plus. Maintenant que certaines choses se sont éclaircies, je connais mon but dans l'histoire : trouver le créateur, quelqu'en soit les moyens. Elle, elle ne souhaite que rentrer chez elle, comme à peu près tous les habitants de cette ville si on prend la peine de leur demander. Sa seule différence, c'est qu'elle est prête à mettre la ville à feu et à sang pour y arriver. C'est là que nos intérêts se rejoignent.

Dans une vague réponse qui ne signifiait ni un oui ni un non, elle commença à son tour une marche qui me contourna. J'esquissai un sourire amusé lorsqu'elle se trouvait dans mon dos, hors de mon champ de vision. Je n'aime pas que l'on tourne autour de moi comme un vautour dont je ne semble que la proie. Chaque action qui m'est concerné garde une place dans ma mémoire.  Alors, je lui laisse cette illusion de pouvoirs pour le moment, si elle le souhaite, mais qu'elle ne s'attende pas à ce que ça dure. Je reprends toujours ce qui m'appartient.

L'hypothèse qu'elle exprime, c'est d'accepter ma proposition sans « fondements ». Elle semble s'éterniser sur ce dernier mot pour m'expliquer clairement qu'elle aurait préféré avoir eu des informations claires et ainsi savoir où elle se dirige. Encore une fois, que puis-je dire d'autres ? Elle n'a pas tort, mais il se trouve que je n'ai pas tort, non plus : nous sommes dans le même bateau, avec le même problème et j'ai besoin d'elle autant qu'elle a besoin de moi. M'en voudra-t-on d'essayer de sauver une pauvre âme perdue et ses 3 animaux de compagnie ? En dernier signe de pouvoirs, elle me menaça subtilement, sans en préciser les exactes conséquences qu'il y aurait pour moi si jamais notre alliance demeurait une perte de temps. Sa tendance à se surestimer commençait à m'agacer, mais disons que je vais être compréhensif et laisser passer ça, cette fois-ci. Comme je l'ai dit, je retiens toutes les paroles et gestes qu'ont les personnes envers moi. Je lui rendrais la monnaie de sa pièce.

De nouveau face à moi, après son petit tour de terrain, je lui affichai un sourire confiant et calme pour répliquer à son regard froid et ses airs hautains. C'était encore à son tour de parler. Laissons-la finir son discours avant que je ne reprenne le mien. J'ai beaucoup à dire aussi…

Nous terminons royalement sur une demande de preuves de ma loyauté. Une information qui lui serait utile. Je réfléchis, ayant déjà ma petite idée en tête face à sa précédente menace qu'elle avait osé me lancer. Par un sourire narquois, elle proposa une autre alternative : plier le genoux devant la reine et prêter allégeance. J'arquai, perplexe, un sourcil. Était-elle sérieuse ? Il semblait. Mon sourire s'élargit pour étouffer un rire. Bien… à mon tour de parler.

« N'en vois pas là une déclaration de guerre,
Dis-je ironiquement, mais je ne me soumets aux ordres de personne, au cas où tu ne l'aies pas compris… Alors, je te propose autre chose. »

Elle souhaitait avoir une information utile, je lui en donne une. Sous ses yeux, je disparus instantanément pour me retrouver non-loin derrière elle et repris :

« J'ai, moi aussi, quelques atouts. »

Il fallait bien lui faire comprendre que mon impolitesse et toutes mes manières n'étaient pas des gestes naïfs de ma part. Je sais où je veux aller et si elle est dans mes plans, c'est pour une raison. C'est elle qui a joué avec le feu en me menaçant sans apprendre à réellement me connaître. Me téléporter n'est qu'une partie de mes pouvoirs, mais n'allons pas dévoiler toutes les cartes maintenant. Je m'avançais à nouveau devant la reine pour recroiser son regard.

« Tu m'as déjà menacé plusieurs fois comparé à moi, mais je comprends que tu sois sur la défensive. Une parole ne me serait pas suffisante non plus et, dans les temps qui court, il est difficile de savoir à qui réellement pouvoir faire confiance. Je remarquais son regard me glacer sur place, ou en tout cas essayer de le faire. Il fallait réchauffer l'atmosphère... Je réfléchis, un instant avant de reprendre, posément :
Faisons un jeu, si tu veux bien. »

Sans une parole de plus, je laisse planer le silence pour qu'elle puisse me répondre. Elle garde le droit de dire non et de me tourner le dos pour retourner à ses dragons, il n'y a aucun problème pour moi. Je sens que quoiqu'elle décide, elle restera pour moi, pleine de surprise.

(c) sweet.lips

_________________
Vous êtes si adorables
Difficile de savoir qui tuer en premier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mother of Dragons
Messages : 92
Argent : 320
Date d'inscription : 10/08/2017
Localisation : A dos de dragon.

Feuille de personnage
Inventaire:
Pouvoirs et capacités: Resistance au feu et controle des dragons.
True Love: ...
MessageSujet: Re: (Daenerys & Peter) Alliance fragile. Mar 29 Aoû - 18:13



Alliance fragile


Peter & Daenerys




Une déclaration de guerre ? Pour ca faudrait il encore qu'il ai une armée, elle avait trois dragons. Selon Daenerys, la reine avait déjà gagné d'avance. Mais sa confiance en elle laissait planer quelques doutes. Elle avait toujours ce pressentiment au fond d'elle, celui qui lui crie de faire attention à lui. Ce pressentiment qui lui répète de se méfier, qu'elle ne s'arrête pas à cette apparence d'adolescent arrogant, il y avait autre chose. Mais elle n'arrivait pas encore à mettre le doigt dessus. Le fait qu'il ne souhaite se soumettre à personne était respectable, elle n'allait pas le forcer mais si il voulait son aide il y serait bien forcé car pour l'instant, elle donnait l'image d'avoir le plus de cartes en mains. Trois dragons, il n'avait... rien ? Si il l'avait fait venir ici c'est qu'il avait besoin d'elle non ? Si il possédait des informations elle possédait la puissance. Du moins c'est comme ca que sa résonnait dans la tête de Daenerys. Elle l'aiderait donc à condition qu'il lui donne une information utile ou qu'il prête allégeance à sa grandeur pourtant il ne semblait pas l'entendre de cette façon. Etait-ce une manie de toujours trouver un moyen de la contredire ? Ca commençait à fortement l'irriter.

Il lui proposait autre chose, la reine hausse un sourcil interrogateur attendant à ce qu'il poursuive son discours au lieu de ca il disparaît. La visage de la blonde se décompose, elle écarquille les yeux sous le choc. Elle entre-ouvre la bouche cessant de respirer quelques secondes à cause de la surprise qui l'a parcourt. Elle tourne la tête de gauche à droite complètement désemparé avant d'entendre la voix de l'homme dans son dos. Automatiquement elle se retourne, le devisage comme si elle le voyait pour la première fois. Elle fronce les sourcils, rare sont les personnes à surprendre de la sorte Daenerys Targaryen. De la peur ? Elle serait bien trop fière pour l'avouer, de la méfiance serait mieux adjugé. Elle le jauge de haut en bas avec méfiance et surprise. -"Comment as-tu fais cela ?" Pour le coup, il fallait bien avoué qu'elle ne savait quel attitude aborder alors elle allait se contenter d'écouter.

Daenerys ne bouge pas quand il s'approche d'elle, elle lève le menton tentant de garder sa contenance avec ce petit tour de magie qu'il l'a quelque peu déstabilisé il faut l'avouer. Elle ne reculera pas devant son adversaire quand bien même il comportait des pouvoirs étranges. Son regard recroise le siens, ses yeux redeviennent froid, sur la défensive, elle n'a pas confiance en lui et ses tours de passe passe. Elle comprenait mieux désormais son attitude, il se croyait tout permis car il possédait certaines capacité qu'elle ne saurait expliquer. Mais elle n'allait pas se laissé impressionné par lui. Elle n'était pas le genre de femme à se laisser impressionner aussi rapidement, elle allait lui montrer. Il lui proposait un jeu ? Elle n'allait certainement pas se défiler.

Elle fait un pas vers lui reprenant son regard hautain -"Quel sont les règles ?"Elle continue de le fixer, évidemment elle n'allait pas lui laisser le privilège de fixer toute les règles du jeu, c'est une reine, une dirigeante. Pouvoir ou non, elle avait toujours trois dragons prêt à le réduire en cendre si nécessaire. -"Si je gagne tu me diras tout ce que je veux savoir, tu t'engageras à faire tout ce qui est en ton pouvoir pour me renvoyer chez moi, tu ploieras le genoux devant moi et tu me prêteras allégeance ?" Son regard ne quitte pas celui de l'homme pour montrer qu'elle ne plaisante pas. Dévier le regard c'est faire signe de soumission et ca il n'en est pas question. Daenerys sait se montrer imposante à sa manière. Si elle joue comme il le souhaite il fallait que la récompense soit de taille sinon elle n'en voyait pas l'intérêt. Daenerys a foie en elle, qu'importe de quoi il s'agira, elle gagnera.


Code by Sleepy

_________________
Fire cannot kill a dragon.


The Queen:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« A bloody demon »
Messages : 163
Argent : 422
Date d'inscription : 07/08/2017
Localisation : Crossover Town

Feuille de personnage
Inventaire:
Pouvoirs et capacités: Ce que l'imagination me permet !
True Love: Aucun
MessageSujet: Re: (Daenerys & Peter) Alliance fragile. Mer 30 Aoû - 15:29

Peter & Daenerys
Couronne ou pas. Ici, nous sommes personnes.
Cette femme avait comme idée initiale qu'elle était puissante et que rien ni personne ne pouvait l'arrêter. C'était peut-être vrai dans ce monde, mais ça ne l'était pas ici. Moi aussi j'aurais pu dire pareil au Pays Imaginaire mais je suis certain qu'à Crossover Town, il y a bien plus puissant que moi. C'est pour cela que je dois faire attention à qui je m'adresse, aussi immortel je sois. Et c'est la grand erreur qu'elle fait : ne pas prêter attention aux pouvoirs des autres, mais seulement aux siens. Une reine, d'où elle vient, doit définir un bien haut grade et ses 3 dragons fortifient l'idée de puissance. Heureusement pour elle, je ne lui veux pas de mal et souhaite même qu'on allie nos forces, mais elle ne semble pas l'avoir compris. Si je prête allégeance, genoux à terre, je me résous en tant que second de la reine et non en tant que partenaire. Ce n'est pas pour rien que j'ai commencé à la tutoyer dès notre rencontre. Je souhaite qu'elle comprenne que nous sommes égaux dans ce lieu et qu'il n'est qu'en réunissant nos pouvoirs que nous pourrons gagner ce jeu. Il est plus amusant de voir cette histoire comme un jeu. Peut-être devrais-je lui partager l'idée ?

"On appelle cela de la magie." Répondis-je à sa question lorsque je revenais à ma place initiale.

Pendant un instant, on aurait presque cru que sa majesté détenait des émotions puisqu'elle se décomposa en réalisant que je m'étais téléporté devant elle. Je suis ravi de l'impression que j'ai pu lui donner, même pendant une seconde. Aussi surprise avait-elle été, elle reprit tout de même son expression de marbre qui l'a protégeait de moi. Il était difficile de la cerner, c'est vrai. Mais si j'ai pu retirer la barrière une pendant un tierce temps, je pourrais le refaire. Et puis... une reine reste une reine. Les intérêts et le pouvoir passent avant tout.

Comment puis-je procéder pour qu'elle accepte d'être à mes côtés ? Un jeu, bien entendu. Malheureusement, je crains que nous ne nous soyons pas encore mis d'accord sur les règles. Elle pensait instinctivement qu'un de nous deux allait finir gagnant et l'autre perdant. Dès l'instant où je me proposai, elle enchaîna sur les conditions si elle gagnait. J'élargis mon sourire, impressionné par son tempérament. C'était une méprise... Amusante, certes, mais tout de même une méprise. Je fus presque tenter d'accepter ses termes et de la battre à plat de couture, mais ce serait m'éloigner de mon plan... Dommage, son idée me plaisait bien. J'esquissai une moue désolée en arquant un sourcil et mon éternel sourire.

"Tu m'as mal compris. Même si j'en serais ravi, je n'ai pas parlé de jouer contre toi, mais avec toi."

De derrière mon dos, je fis apparaître un plateau de dames noir avec des cases grises et noires. Sur le dessus, des pions rouges pâles et bleus pâles se faisaient face, prêts à commencer une partie.

"Je te présente Crossover Town." Dis-je d'un air amusé.

Je m'avançai vers elle et tournai le plateau de tel sorte que les pions rouges soient de son côté. D'un regard, je l'incitais à bouger une des pièces rondes et plates posées sur le plateau. Dès qu'elle s'exécuta, ses initiales se gravèrent en écriture dorée sur le dessus de la dite pièce. Je lui affichai un sourire avant de poursuivre mes règles :

"Ne vois pas ce lieu comme un piège, mais comme un nouveau lieu à conquérir. Le créateur de la machine n'aura d'autre choix que de nous laisser rentrer chez nous si la ville entière se retourne contre lui. Mais... comme dans une partie de dames, on ne peut y arriver seul."


Sa pièce demeurait à l'avant, exactement comme un chef qui dirigeait son armée. C'était la représentation que je souhaitais graver dans sa mémoire. Une reine cherche et cherchera toujours le pouvoirs et le contrôle sur toute situation. Elle me menace parce qu'elle craint, au fond d'elle, que je détienne les deux. Je lui prouve donc sur un plateau le contraire.

"Comme toi, je désire quitter la ville, quoiqu'il m'en coûte. Et c'est là... Je place mon doigt sur un pion qui prit mes initiales lorsque je le plaçai aux côtés de la reine. ...que j'entre en scène. Nos pouvoirs unis valent toutes les armées du monde. Mais ça ne fonctionnera que si nous agissons comme partenaires égaux, et non comme chevalier et reine. Je ne me mettrais pas à genoux pour te prêter allégeance et te supplier de m'aider comme je pourrais t'aider, mais je te demande de faire équipe. Une alliance qui nous permettra de gagner tous les deux la partie."

J'ai dû sortir le plateau de jeu pour lui faire visualiser ce que pourrait donner notre alliance si elle l'acceptait. Avant cela, elle doit comprendre que je ne suis pas un des pions arrières qui serviront à gagner sa petite bataille. J'ai moi aussi mes propres règles et personne d'autre ne décide pour moi.

(c) sweet.lips

_________________
Vous êtes si adorables
Difficile de savoir qui tuer en premier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mother of Dragons
Messages : 92
Argent : 320
Date d'inscription : 10/08/2017
Localisation : A dos de dragon.

Feuille de personnage
Inventaire:
Pouvoirs et capacités: Resistance au feu et controle des dragons.
True Love: ...
MessageSujet: Re: (Daenerys & Peter) Alliance fragile. Ven 1 Sep - 10:17



Alliance fragile


Peter & Daenerys




De la magie. Evidemment que Daenerys savait que cela existait, ses dragons étaient en quelques sorte des créatures magique. Sans parler des prêtresses rouges qui vénérait le dieu de la lumière et on en parle des marcheurs blanc ? L'armée des morts qui selon elle, certes n'était qu'une légende pour l'instant. Elle n'était pas non plus fermé d'esprit bien qu'elle ne préférait pas croire à toute ses légendes que l'on pouvait raconter. A chaque fois elle réclamait des preuves, voir la réalité de ses yeux et elle venait de voir ce jeune homme se téléporter juste devant elle. Un choc oui, mais quand elle lui avait demandé comment il avait fait cela et qu'il lui avait répondu que c'était de la magie elle n'en avait pas douté une seule seconde. Elle ne pouvait pas remettre en cause quelque chose qui lui avait été prouvé. Elle hoche alors la tête comme pour dire qu'elle le croit.

La reine plisse des yeux quand il expose une moue désolé ainsi que se sourire qu'elle aimerait arracher de ce visage arrogant. A l'écoute elle comprend qu'il ne prévoie pas de jouer contre elle mais avec elle. Elle incline légèrement la tête sur le côté montrant sa curiosité, se demandant ce qu'il a derrière la tête. Son silence le pousse à poursuivre ses explications. La jeune femme cligne plusieurs fois des yeux surprise quand il fait apparaître un plateau devant ses yeux. Elle ne met pas longtemps à réaliser que l'homme doit détenir beaucoup plus de pouvoir qu'il n'en laisse paraître. Un mystère, une énigme, combien de pouvoirs avaient-ils au juste ? Ce qui était frustrant était de ne pas savoir. Dans son monde Daenerys avait toujours exposé toute sa puissance au grand jour pour dissuader ses ennemis d'attaquer et faire plier le genoux au plus grand nombre. C'est la loi du plus fort et elle était en tête mais ici, elle allait finir par réaliser qu'il y avait surement plus fort qu'elle. C'est en partie pour ca qu'elle déteste ce monde. Quand on a gouté à la puissance et la domination il est dur de redescendre. La chute est brutal, était-ce cela que voulait enseigner le jeune homme ? Sa colère envers lui commençait peu à peu à s'alléger après cette prise de conscience mais elle restait néanmoins d'une extrême prudence et méfiance. Elle n'avait toujours pas confiance en lui.

Daenerys hausse un sourcil en observant le jeu qu'il lui présente comme "crossover town". -"La ville qui nous retient prisonnier". Ce n'était pas une question, juste une affirmation pour essayer de comprendre où il voulait en venir. Le regard fixé sur le jeu, Daenerys observe Peter tourner le plateau avec la plus grande des attention essayant de comprendre ce qu'il voulait lui faire comprendre. Elle tourne quelques secondes son regard vers le jeune homme qui l'incite à bouger l'un des pions. Elle s'execute automatiquement sans poser de question. Ca l'intrigue. Elle entre-ouvre légèrement les lèvres surprise de voir son nom s'afficher. Décidemment elle n'a pas fini d'être surprise. Sa concentration commence à comprendre ce qu'il essaie de lui dire, une ville à conquérir. Ca c'est quelque chose qui lui parle, elle qui avait conquit plusieurs villes, ca ne devait pas être trop compliqué, non ? Tout son enchainement parait logique, elle observe rapidement l'initial du nom de l'homme quand il s'affiche sur le pion.

Après avoir saisis l'ensemble des explication du dénommé Peter, Daenerys se tourne vers lui. Elle reste un moment silencieuse pour faire planer le mystère. Elle toise son regard à la recherche d'une moindre once qui pourrait le discréditer et la faire douter d'accepter cette alliance. Puis son regard méfiant et glacial se fend doucement pour aborder un sourire plus amical, le premier qu'elle lui fait. -"J'accepte, Peter" il fallait bien retenir le nom de son allié. La reine tend alors le bras dans sa direction pour concrétiser cette alliance par un geste, c'est comme cela qu'elle faisait dans son monde. -"Je prend le risque de te faire confiance, j'espère ne pas le regretter". La jeune femme serre l'avant bras du jeune homme en signe d'accord tandis que son regard ne quitte pas celui de son camarade, même si elle ne dit rien son regard en dit long. Ce regard le met en garde, que si il s'avise de la trahir elle sera impitoyable. Si il y a bien une chose que Daenerys déteste c'est la trahison, elle avait même exilé l'un de ses amis les plus proche pour ca. Après tout il faut toujours se montrer méfiant même avec nos plus proches amis.

La jeune femme retire son bras après quelques seconde et vient entrelacer les mains sur son ventre pour aborder une posture royal et conquérante. -"On commence quand ?" car oui selon elle n'y a pas de temps à perdre. Ce qui était plutôt paradoxale c'est qu'elle s'apprêtait à conquérir une ville avec un homme dont elle ignore tout alors que parallèlement à Westeros elle avait aussi un throne à conquérir. Au moins elle se retrouvait un peu dans son élément si on oubliait toute les nouvelles technologie dont elle ne comprenait rien. -"Qui est à la tête de cette ville ? C'est celui qu'on nomme le créateur ?" autrement dit l'homme à abattre, pour prendre la tête d'une ville il faut éliminer la personne qui la gouverne.


Code by Sleepy

_________________
Fire cannot kill a dragon.


The Queen:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« A bloody demon »
Messages : 163
Argent : 422
Date d'inscription : 07/08/2017
Localisation : Crossover Town

Feuille de personnage
Inventaire:
Pouvoirs et capacités: Ce que l'imagination me permet !
True Love: Aucun
MessageSujet: Re: (Daenerys & Peter) Alliance fragile. Dim 3 Sep - 9:15

Peter & Daenerys
Couronne ou pas. Ici, nous sommes personnes.
Le plateau en main, je ne la quittai néanmoins pas des yeux, décelant tous les changements que pouvait faire percevoir les traits de son visage, même les plus minimes. Son sourcil était haussé, comme perplexe et surprise par ce que je venais de faire apparaître. J'ai toujours apprécié ces petits tours qui peuvent paraître sans craintes au début mais qui exprime beaucoup de moi. Dire qu'il suffit d'un peu de magie et d'un jeu bien choisi pour conduire une personne -ici une reine- dans la partie. C'est intriguant, attirant et toujours pleins de surprises. Et c'est avec ces sentiments que je laissais sa majesté découvrir Crossover Town. La ville qui nous retient prisonnier, comme disait-elle.

"Exact." Renchéris-je à mi-voix.

Je savais que ce n'était pas une question mais il fallait que je montre mon soutien dans son point de vue. Cette ville est notre prison mais si nous poussons un peu l'imagination, c'est finalement un grand et nouveau plateau de jeu dans lequel je pourrais m'amuser un peu. Pour elle, c'est une ville à conquérir. Je ne fais que mixer nos deux mondes pour les rendre... plus réaliste et attractif. Crossover Town pourrait être notre terrain, si elle se décide à laisser tomber son masque de reine un instant pour se concentrer sur ce qui est vraiment important pour le moment.

Sans un mot de plus, elle avança le pion rouge pâle de la première rangée pour que ce dernier s'imprègne de son identité et que ses initiales se gravent dessus. Ce pion devenait maintenant sous son contrôle, elle en était maître puisqu'elle l'avait choisi… Mais un pion restera toujours un pion, ça il ne faut pas l'oublier. Je n'ai pas pris soin d'éviter le jeu des échecs pour rien. Dans celui-ci, la reine a le droit à tous les déplacements possibles, elle détient plus de pouvoirs que le roi. Et je ne laisse personne avoir plus de contrôle sur le jeu que moi. Le jeu des dames est un bon compromis : nous sommes égaux avec les pareils chances de survies. Finalement… c'est peut-être comme si nous jouions l'un contre l'autre mais avec la même armée sous la main. Qui arrivera à ses fins en premier ?

La reine releva à nouveau la tête vers moi une fois mes explications données. Elle semblait de mieux en mieux comprendre où je souhaitais en venir avec cette alliance puisque son regard de marbre s'adoucit lentement, laissant place à un fin sourire -non pas hautain, mais amical-.  Presque surpris par ce changement, je lui en adressai un en retour, le sourcil arqué, patientant sa réponse. Il n'en fût qu'une seconde de plus avant qu'elle accepta ma proposition. Je ne pouvais pas mieux l'entendre. Baissant la main qui tenait le plateau pour le faire disparaître avec le reste des pions, je rajoutai pour compléter sa phrase :

«- Pan. Je m'appelle Peter Pan. Autant que tu connaisses mon nom complet puisque nous allons être équipiers. Et ne t'en fais pas… Tu ne regretteras pas notre alliance. Après tout, nous avons le même objectif et j'ai pour habitude de toujours avoir ce que je souhaite. »

Elle tendit son bras dans ma direction pour sceller l'accord que nous venions de passer. Son geste me fît sourire au vu de l'évolution que nous avions déjà parcouru entre le moment où elle me demandait de me mettre à genoux pour prêter allégeance et celui-ci où nous nous serrions la main comme de vrais partenaires. J'accompagnai son geste en rejoignant son regard encore méfiant à mon égare. Je sais que tout cela n'est qu'une question de temps. Me faire confiance est une chose bien difficile, je l'accorde, mais bien moins impossible qu'elle le pense. Cette nouvelle ville semble être une nouvelle aventure pour moi après ma réussite au Pays Imaginaire où j'ai réussi à convaincre le plus pur des croyants de se sacrifier pour moi. Le mensonge était nécessaire, bien évidemment. Je ne suis pas de ceux qui se donnent des limites modestement nommées « honneur » pour arriver à leurs fins. Je n'en ai aucune et c'est ce qui fait mes victoires.

Reprenant sa posture de reine déterminée à qui je ne pouvais qu'admirer les desseins, elle s'impatienta de savoir quand on commençerait la partie. La seule et unique qui nous permettrait de rentrer chez nous.  Heureux de la savoir prête et motivée comme je me trouve l'être, je ne pus m'empêcher de rire. Mais il ne faut pas y voir là une moquerie. C'était plutôt intéressant d'avoir en guise de partenaire une femme de haut-rang qui n'aura aucune pitié pour la ville et ses habitants, tant que son plan se retrouve accompli. Je pris plaisir à répondre :

« La partie commence maintenant. Mais nous n'y arriverons pas sans notre fidèle armée. Dis-je en pensant aux restes des pions du jeu. D'autres personnes nous aiderons à arriver à nos fins qu'importe sera leur rôle. »

Je réfléchissais à un plan. Effectivement, acquérir des alliés était la première étape, mais ça ne rivalisait en rien à la suite. Ces habitants semblent plus ignares les uns que les autres et s'en contentent bien, mais je n'ai pas envie de rester assis en attendant que quelqu'un fasse le travail pour moi. Sauf si j'en ai les rênes… Ce sera à voir pour plus tard. Pour l'instant, ce qui est important, c'est d'acquérir des informations pour savoir où se diriger.

Ma partenaire posa la question à point nommé. Celui que nous devions viser était évidemment le créateur de cette machine et donc, de cette ville. Mais qui se cache derrière ce titre ?

« Même si je trouve ce nom bien prétentieux, oui, c'est bien lui. Cette -ou ces- personne(s), sont à la tête du jeu pour le moment et dirige tout de leur tour centrale -»

Je me tus un instant, méditant sur mes propos. Un créateur doit toujours avoir vu sur son œuvre, non ? Après tout, lorsque Regina avait lancé la malédiction, elle prit bien la peine de se nommer maire de la ville et détenait ainsi tous les pouvoirs qu'une ville banale comme celle-ci pouvait offrir. Peut-être devrions-nous creuser dans ce chemin-là… Je me trouve bien hésitant. Il est vrai que s'il y a bien une chose que Crossover Town a comme point commun avec Storybrooke, c'est bien la grande horloge… la tour centrale. Ça paraîtrait trop beau pour être vrai si quelque chose s'y cachait là-bas.

Remarquant le regard curieux que posait la jeune femme sur moi après m'être moi-même coupé dans mes paroles, je repris d'un ton à peu près normal :

« Dans tous les cas, nous ne devrions pas rester ici. Il paraît qu'une bête y vit et qu'elle n'est pas très amicale… M'amusais-je. Prenons le centre-ville comme point de départ de notre longue et périlleuse quête. Je pense que des réponses peuvent s'y trouver... »
(c) sweet.lips

_________________
Vous êtes si adorables
Difficile de savoir qui tuer en premier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mother of Dragons
Messages : 92
Argent : 320
Date d'inscription : 10/08/2017
Localisation : A dos de dragon.

Feuille de personnage
Inventaire:
Pouvoirs et capacités: Resistance au feu et controle des dragons.
True Love: ...
MessageSujet: Re: (Daenerys & Peter) Alliance fragile. Ven 8 Sep - 12:12



Alliance fragile


Peter & Daenerys




Peter Pan. C'était donc son nom. C'est vrais qu'il était mieux de connaître le nom de son allié, elle en conclu donc qu'il fallait qu'elle lui donne le siens en retour. Généralement quand elle se présente elle donne tout ces titres pour montrer sa puissance et sa suprématie à son interlocuteur. Pour que la personne comprenne à qui il parle. Mais il semblerait que cela ne serve à rien avec le jeune homme sans compter que ses titres sont long. Elle hésite un instant avant de répondre le plus simplement possible avec un léger sourire quand il affirme qu'elle ne le regrettera pas. Il obtient toujours ce qu'il veut, formidable, elle aussi. -"Heureuse de l'entendre. Mon nom est Daenerys Targaryen". Après avoir conclu cette accord par une poigné de bras la reine reprend sa posture initial observant l'homme, commençant toute suite les questions. C'est une femme déterminée après tout, elle n'a pas froid aux yeux et est prête à commencer maintenant. Plus vite ils auront conquit cette ville et régler ce problème, plus vite elle pourra rentrer chez elle.

Daenerys plisse légèrement les yeux au rire de l'homme mais ne fait aucun commentaire, elle se contente dans un premier temps de l'écouter. D'écouter ses réponses aux questions qu'elle venait de lui poser. Une armée, cela aurait été dans son monde le problème ne se serait même pas posé. Elle avait à sa charge une armée de Dothraki et d'immaculé prêt à mourir pour elle. Sans compter ses dragons qui à eux seul étaient suffisant pour vaincre n'importe quel armée adverse -mise à part les marcheurs blanc-. Mais elle ne voulait pas contraindre une armée à lui obéir, elle ne connaissait pas les plans de Peter mais en ce qui la concerne, son armée se battait car il avait foie en elle. Ce n'était pas que des bouts de viande qu'on envoyait à la bétaille. C'était des hommes qui se lançaient avec le cœur dans le combat croyant à leurs cause. C'était comme ca qu'une armée était forte à ses yeux. -"Ne sous estime le rôle d'une armée. On ne gagne pas de guerre sans armé. Si tu veux qu'ils te suivent tu ne dois pas les traiter comme des esclaves, tu dois leur donner le choix. Si ils te choisissent alors tu sais qu'ils iront jusqu'au bout avec toi et qu'ils donneront tout pour ta prospérité. Ils se battront pour toi, ils gagneront pour toi, ils mourront pour toi. Si tu les contraint, ils feront ca uniquement pour leurs survie, crois moi l'échec est plus cuisant". Il doit avoir une harmonie entre le chef et son armée, un lien de confiance. Daenerys était la mieux placé pour le savoir. Tout ceux qui la suivaient dans sa conquête du trône de fer l'avaient choisis. Et c'est pour ca qu'elle avait une armée plus nombreuse et plus forte que Cercei Lannister car elle avait quelque chose que son ennemie n'avait pas : la reconnaissance.

Daenerys écoute son partenaire lui répondre au sujet du dénommé créateur. Elle garde un visage neutre et impassible, plongeant son regard dans celui de l'homme -"Alors nous allons le retrouver et le tuer" c'était aussi simple que ca et elle n'éprouvait aucun remord à dire ca, après tout se ne serait pas la première personne qu'elle ferait tuer et se ne serait surement pas la dernière. Il faut savoir faire des choix radical pour arriver à ses fin, et ce créateur le méritait amplement après tout c'était lui la cause de tout ceci. Peter semblait perdu dans ses pensées, la blonde incline la tête sur le côté l'observant tandis qu'il avait l'air absent. Son regard curieux s'attarde sur le jeune homme alors qu'il reprend subitement la parole. Il proposait de reprendre le centre ville mais ce qui avait surtout retenu l'attention de la reine c'était le mot "bête". -"Une bête tu dis ?" Daenerys dévie le regard vers la forêt fortement intrigué avant de poser de nouveau son regard vers Peter Pan. -"Et si cette bête était lié au créateur ? Après tout si c'est lui qui a créé cette ville pourquoi avoir mis une bête dans cette foret dite interdite ? Si on élimine la bête peut être qu'il se montrera et si ce n'est qu'une rumeur on aura rien perdu" entêté comme elle est Daenerys avait pris sa décision.

La reine se dirige vers son dragon qui s'abaisse pour la faire monter sur son dos puis de sa hauteur pose son regard sur l'homme un petit sourire provocateur en coin -" Tu montes ? A moins que tu ai trop peur ? De la haut on pourra voir si il y a réellement une bête. Sauf si tu as d'autres talent en reserve dont je n'ai pas connaissance. Sinon attend moi ici". Elle ne faisait pas monter n'importe qui sur son dragon voir personne même. Mais si elle voulait qu'il voit la soit disante bête lui aussi il n'y avait que par les airs que la prudence était meilleur. A moins qu'il ai le pouvoir de voler, après tout il lui avait montré pas mal de faculté depuis le début.




Code by Sleepy

_________________
Fire cannot kill a dragon.


The Queen:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« A bloody demon »
Messages : 163
Argent : 422
Date d'inscription : 07/08/2017
Localisation : Crossover Town

Feuille de personnage
Inventaire:
Pouvoirs et capacités: Ce que l'imagination me permet !
True Love: Aucun
MessageSujet: Re: (Daenerys & Peter) Alliance fragile. Dim 10 Sep - 11:19

Peter & Daenerys
Couronne ou pas. Ici, nous sommes personnes.
J'avais déjà retenu ses initiales sur son pion, mais je ne pouvais pas en deviner le prénom. Qu'elle sache le mien me permettait d'acquérir le sien aussi : Daenerys Targaryen. Ainsi elle me présenta son bras pour sceller notre alliance, et ainsi nous formions désormais une équipe. Je me sens soulagé de ne pas avoir eu à proposer plus que mon plateau de jeu pour la convaincre de m'accompagner dans cette quête. Il est difficile de convaincre une reine et j'en ai déjà connu qui privilégiait la sécurité à tout le reste. Là où il y aurait pu y avoir un problème, c'est si Daenerys demeurait l'une d'elles. Nous sommes dans le même camp et notre but reste lié, mais je ne pense pas qu'elle sache que notre vision d'une "équipe" n'est pas totalement similaire. Elle n'a pas appuyé sur ce point de confiance, alors je ne vois pas pourquoi j'y reviendrais. Si ce pacte lui va, il me va aussi.

Je proposai de commencer par rassembler les troupes soit, ceux qui pourrons nous être utile durant l'aventure, mais elle m'arrêta dans ce début. Elle parlait d'armée mais là encore, nous avions une définition bien différente de ce qu'était une armée. Je ne disais pas maltraiter les garçons perdus lorsque j'étais au Pays Imaginaire, au contraire, je leur attribuait une famille, une maison. Mais finalement, que l'un d'eux meurt ou non, ça m'était égal. Ça se remplace. Et c'est là où elle me reprit, sous mon regard surpris. Je l'écoutai donner son discours avec un fin sourire que je dissimulai pour paraître le plus sérieux possible. Évidemment, je comprenais où elle voulait en venir mais je n'ai pas pour habitude de me laisser choisir comme leader. Je le suis, je leur fait comprendre, ils n'ont pas d'autres choix que de me suivre et on gagne. Là est ma technique, et jusqu'ici elle marche très bien. Nous utilisons les autres comme des pions parce que c'est ainsi que nous arrivons à notre fin. Je levai les yeux aux ciels, prenant un instant pour réfléchir et revînt à elle.

"Je ne pense pas que ce sera ce genre de guerre que nous irons affronter car, comme tu as dû le remarquer il y a quelques heures, la force ne résout pas toujours tout. Mais je te crois. Fais comme bon te semblera mais n'oublie jamais qu'ici, nous sommes tous dans le même bateau, avec le même problème, et surtout : bien différents les uns des autres. Certains te suivront peut-être comme la reine que tu es, cependant le reste pourra toujours se soulever et s'opposer à nous juste parce qu'il y a quelque chose qui ne leur plait pas dans le plan. Nous deux, nous avons réussi à nous mettre sur un point d'entente mais penses-tu sincèrement que les autres resteront aussi compréhensifs ?"

Je ne lui disais pas cela sous le ton de la provocation ou bien de la moquerie pour une certaine inexpérience car je suis certain qu'elle s'y connait autant que moi au sujet des guerres. C'était un conseil je lui laissais, mon point de vue sur la situation et sur mon expérience. Il vaut parfois mieux d'inspirer la crainte que la compassion pour que des personnes restent derrière toi.

"Avec ma manière ou la tienne, seule des alliés comptent. On ne réussira pas à détrôner le créateur à deux, ça c'est sûr. Si nous pouvions seulement savoir où il se trouve..."

Créateur... Que ce nom semble prétentieux et pourtant le scie si bien, avant même que je ne le connaisse. J'ai hâte de le rencontrer quand on en aura fini avec cette partie de cache-cache. Il a forcément du prévoir que certaines personnes tentent de rentrer chez eux et il sait aussi que seul lui détient la réponse. La plupart des habitants le chercheront donc forcément et c'est pour ça qu'il se cachera avec le plus grand soin.

Elle proposa simplement, le regard brillant, de le trouver pour le tuer. Je ne pouvais que répondre d'un sourire par tant d'ambition. En soit c'était le plan mais le faire payer d'une autre façon serait tout aussi amusant. Je n'y ai pas encore réfléchi... Commençons par le trouver. Je me perdais dans mes réflexions, à la recherche d'un endroit où il pourrait demeurer tranquillement pendant que sa ville tourne toute seule, alimentée par les habitants menés contre leur gré. Le regard intensifié de Daenerys sur moi me fît revenir à ma phrase laissée en plan. Je m'éclaircissais la gorge pour proposer de quitter les lieux et prendre la route sur le centre-ville, toujours cette idée de "tour centrale" en tête. Mais sa Majesté me posa une autre question qui vînt remplacer celle d'avant. Cette bête ne doit pas être là pour rien, c'est vrai... Il voulait forcément y cacher quelque chose. Mais quoi ? Mon visage s'illumina alors que nous avions peut-être une piste.

"Tu as raison. Lançais-je alors qu'elle se plaçait déjà sur son dragon. Faisons un détour par cette forêt et rendons-nous ensuite au centre-ville, ensuite."

M'adressant un sourire joueur, elle m'invita à monter sur son dragon mais seul un regard de ce dernier me conseilla de ne pas le faire. Je n'ai pas très confiance en cette bête... Elle semblait en profiter pour me provoquer ce qui me fît moi-même rire. Mais hors de question que je grimpe dessus.

"N'en vois pas là de la peur, princesse -oh pardon, je veux dire Majesté. M'amusais-je en accentuant le dernier mot. Mais... je ne crois pas que ton dragon m'apprécie beaucoup. Je vais y aller avec mes propres moyens si ça ne te dérange pas."

Il suffisait de ces simples mots pour que je survole désormais la terre et me soulève dans les airs. La provoquant à mon tour, je commençais à prendre de la hauteur au-dessus des arbres.

"Qu'attends-tu pour dire à ton animal de me suivre ?"

J'espérais croiser une bête et qu'on en terminerait au plus vite, même si le jeu commençait bien à devenir amusant. Je sens que je ne suis pas au bout de mes surprises concernant les habitants de Crossover Town.
(c) sweet.lips


Citation :
P.S : Après demande auprès des admins, il n'y a pas de bête dans la forêt study (bon ça, je crois qu'on le savait déjà) par contre il y aurait une machine relié à des fils mais on nous demande de ne pas la voir. Va falloir la jouer aveugles, on s'en mordra les doigts plus tard lol2 Oh et, pour le princesse, c'était cadeau fouet

_________________
Vous êtes si adorables
Difficile de savoir qui tuer en premier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mother of Dragons
Messages : 92
Argent : 320
Date d'inscription : 10/08/2017
Localisation : A dos de dragon.

Feuille de personnage
Inventaire:
Pouvoirs et capacités: Resistance au feu et controle des dragons.
True Love: ...
MessageSujet: Re: (Daenerys & Peter) Alliance fragile. Mer 13 Sep - 4:46



Alliance fragile


Peter & Daenerys




Quand Daenerys disait qu'elle préférait que son armée la suive par choix et non par contrainte elle le pensait. Il était plus prometteur que son armée croit en sa souveraine qu'il ne le fasse par contrainte. Il était plus possible qu'on conspire dans son dos après ca. Mais il ne fallait pas tout confondre. -"C'est justement pour ca qu'une armée doit croire en son souverain sans chercher à conspirer contre lui. Si certains se soulèvent, nous les tuerons". Elle donnait le choix de la suivre, mais pour ceux qui s'opposaient à elle ou refuser de ployer le genoux, elle n'hésiterait pas à les tuer. C'est là toute la contradiction de sa personnalité. Elle peut se montrer douce et clémence avec les personnes de confiance mais impitoyable et intransigeante avec les traitres et ses ennemis. Mais ils étaient d'accord sur un point, ils ne pourraient pas réussir à concrétiser leurs plans à deux. Ils leurs faillaient une armée, des alliés. Selon Daenerys il fallait retourner cette ville contre le créateur.

La reine venait de monter à dos de son dragon l'invitant lui, à monter à son tour, ignorant qu'il était capable de voler. Tout ca avec une légère arrogance qu'elle lui avait empreinté. C'est vrais que Drogo ne semblait pas apprécier Peter. Les animaux peuvent sentir des choses imperceptible aux humains. Le dragon n'avait pas confiance en lui ce qui confortait Daenerys de continuer à se méfier de lui. Mais elle n'avait pas de temps à perdre, confiance ou non elle avait tout de même besoin de son aide. Son sourire s'élargie au regard que Peter venait de lancer à son dragon, lui non plus ne semblait pas avoir confiance en son enfant. Ce qui dans un sens l'amusait. Elle continue de le fixer jusqu'à ce qu'il donne une réponse légèrement provocante. La blonde continue de le fixer, elle avait très bien compris qu'il avait fait exprès de dire le mot Princesse pour rabaisser son rang. Au défaut de s'énerver elle laisse apparaître un petit sourire en coin sans rien dire. Son arrogance à le don de l'agacer bien qu'elle peut trouver ca audacieux.

Elle s'efforce de cacher sa surprise quand elle le voit voler au dessus des arbres. Décidemment il cache bien plus de pouvoir qu'elle ne le pensait. Elle presse légèrement l'écaille de son dragon qui se met à battre des ailes et vient s'envoler à la hauteur de son nouveau partenaire, ses deux autres dragons sur ses talons. -"Ses animaux comme tu dis, sont mes enfants" réplique qui le déconseillait de parler d'eux dans de mauvaise condition. Autant elle pouvait entendre plusieurs choses à son propos, ne rien dire, garder ca en tête et agir en conséquence après. Autant ses enfants étaient un sujet beaucoup plus sensible. Daenerys affiche un léger sourire tandis que ses trois dragons s'approchent de Peter. Il parait si minuscule en face d'eux trois. -"J'espère que tu ne te sens pas trop petit". Son pique était en réponse à sa provocation de tout à l'heure. Puis sans attendre elle commence à survoler la forêt au côté de Peter. Après une bonne dizaine de minutes à survolé cette forêt sans aucun signe de bête son dragon se stabilisa tandis qu'elle tournait son regard vers l'homme volant -"Il n'y a aucune bête, c'est une fausse rumeur surement donné par le créateur pour empêcher les habitants de cette ville de s'aventurer dans la forêt. Il doit y avoir autre chose. On doit faire taire cette rumeur et envoyer des hommes fouiller la forêt". Oui, car à deux ils ne parviendraient jamais à fouiller toute cette forêt. -"Si on retournait à terre ? Il serait dommage que tu t'épuises". Ne la blâmez pas, c'est le premier à avoir lancé les hostilité tout à l'heure.

Retournez au point de tout à l'heure, devant l'entrée de la forêt, son dragon vient se poser à terre. Les deux autres suivirent également. La jeune femme descend et d'un regard doux à ses enfants ceux-ci comprirent vite qu'ils avaient quartier libre. Les trois prirent leurs envol dans le ciel tandis qu'elle se retournait vers Peter. Si ils devaient se rendre en centre ville, il était plus pratique que ses dragons ne soient pas là, ils avaient déjà semé assez de dégâts comme ca. Elle les avaient gardé avec elle tout ce temps face à l'homme, et même si elle ne lui faisait pas réellement confiance elle avait compris qu'il ne lui ferait rien. Chose pour laquelle elle n'avait pas hésité à laisser ses dragons s'envoler, de toute façon elle savait qu'ils ne seraient jamais bien loin en cas de problèmes. Après tout ils étaient son seul moyen de protection.

Daenerys vient rejoindre le jeune homme pour prendre la direction du centre ville. A sa vue les habitants avaient tracé leurs chemin, certains avaient pressé le pas d'autre s'étaient carrément enfermé dans leurs habitations respectives. Son intervention de force ce matin avait laissé des séquelles. Tentant de ne rien laisser paraître elle observe le centre de la ville se vider peu à peu. La jeune femme baisse le regard une fraction de seconde avant de reprendre un regard fixe. -"Ils ont peur de moi..." on pouvait percevoir une pointe de regret dans sa voix. Elle aimait inspirer la crainte à ses ennemis mais aujourd'hui grâce à Peter elle avait compris que ses habitants n'étaient pas ses ennemis. Au contraire tout comme elle ils étaient piégé ici. Elle s'en voulait de leurs avoir infligé ca surtout qu'en conséquence ca n'allait pas être simple de convaincre le peuple de crossover Town désormais.

Code by Sleepy



Citation :
P.S :  fouet  fouet  fouet  fouet  fouet  

_________________
Fire cannot kill a dragon.


The Queen:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« A bloody demon »
Messages : 163
Argent : 422
Date d'inscription : 07/08/2017
Localisation : Crossover Town

Feuille de personnage
Inventaire:
Pouvoirs et capacités: Ce que l'imagination me permet !
True Love: Aucun
MessageSujet: Re: (Daenerys & Peter) Alliance fragile. Jeu 26 Oct - 18:55

Peter & Daenerys
Couronne ou pas. Ici, nous sommes personnes.

Je l'écoutais parler de la foi que devait avoir des pi... une armée, pour son souverain. En soi, ce n'était pas totalement faux puisque j'avais permis aux garçons perdus d'obtenir une maison et une famille face à une confiance aveugle qu'il détenait en moi. Je leur donnait simplement ce qu'ils voulaient... Mais s'ils me "trahissaient" je les tuais, rien de plus simple. J'acquiesce d'un sourire compréhensif face à son point de vue, même si l'instinct me laisse penser que les choses fonctionnent différemment ici. Chaque habitant semble avoir eu une expérience très diverse et apprend à se gérer lui-même. Nous ne sommes pas plus différent sur cette optique-là, c'est pour cela qu'il va falloir être plus stratège que les autres.

"Simple et efficace. Rigolais-je. Je te laisserais le privilège d'en faire un repas pour tes dragons."

Acquérir une armée est une chose. Mais que la ville se rebelle contre le créateur le fera-t-il réellement sortir de sa planque ? J'en doute. Mettre à feu et à sang sa ville ne fera que nous mettre encore plus de bâtons dans les roues, puisqu'elle est aussi notre prison. Daenerys a bien tenté la menace mais elle n'a pas été plus utile puisque nous ne savons pas exactement à qui nous nous adressons... Ça promet d'être une longue quête, cette histoire. Mais je ne baisserais pas les bras. La récompense en est bien trop grande.

Daenerys prit place sur son dragon alors que ce dernier m'adressai déjà un regard méfiant, presque protecteur envers sa reine. Je ne communique peut-être pas avec les dragons, mais il semblait clair que je n'étais pas invité à grimper sur son dos, comme me le proposait la jeune femme. Je ne vais pas prendre ce risque-là, de plus, je sais tout de même voler. Ainsi, après l'avoir gentiment provoqué dans le terme que j'employai pour la désigner par erreur, je pris mon envol jusqu'à hauteur des arbres. Daenerys ne perdit de temps à me rejoindre sur son dragon et, une fois à mes côtés, me confia qu'ils étaient ses enfants. J'arquai un sourcil dans sa direction lorsque j'espérais qu'elle se moquait aussi en disant cela. Mais étrangement... elle semblait bien sérieuse. En tout cas, son sourire ne laissait paraître aucune provocation bien au contraire, c'en était presque une information précieuse sur laquelle il ne fallait pas discuter trop longtemps. Je plissai les yeux et revînt, plus silencieux, à notre trajet. C'est au bout de quelques secondes que je rétorquai :

"Il vaut mieux avoir des dragons que de vrais enfants... Ils gâchent parfois plus la vie qu'on ne le pense."

Je disais cela sans vraiment la regarder. Peut-être était-ce plus à moi que je parlais, qu'à elle. En tout cas, ça demeurait la vérité. Le seul fils que j'ai a détruit ma vie... Heureusement, il m'a aussi permis d'avoir mieux et de reprendre à zéro. Ne me voyez pas en monstre ! Ce n'est que monnaie rendue. Je regardais les alentours à la recherche d'une quelconque bête, ne prêtant plus attention au sujet que nous avions à peine commencé. Ses trois dragons à nos côtés, elle revînt à la charge en réponse à ma provocation précédente pour me défier sur la taille en comparaison avec ses enfants. J'adresse un mince sourire, sans plus, le regard perdu dans les feuillages des arbres. Ses dragons permettent une certaine puissance, mais elle sait comme moi que sans eux, elle ne serait plus grand chose. Peut-être est-ce là sa définition d'un enfant ? Au bout d'une dizaine de minutes de recherche, je finis par dire à voix haute ce qui me perturbe depuis 3 minutes.

"Nous perdons notre temps."


Elle s'arrêta et conclut à une rumeur créée par le créateur lui-même. Si ce n'est une bête que nous devons trouver, il doit effectivement il y avoir autre chose. Quelque chose qui nous aurait échappé. Je scrute encore un instant la forêt que nous survolons mais les branches m'empêchent d'en savoir plus. Bon nombres de secrets doivent y être cachés et j'aimerais en avoir le cœur net.

"Les hommes, tu dis ? Finis-je par répondre en relevant le regard sur elle. Oh, tu veux dire l'armée que nous n'avons pas encore trouvée ? La rumeur qui court sur cette bête semble avoir pris tellement d'ampleur que personne n'a osé s'aventurer dans les alentours. Il va falloir se montrer persuasif pour que les habitants nous suivent. Surtout au vue de certaines images que nous montrons."

Elle savait de quoi je souhaitais parler. Son spectacle de tout à l'heure n'a pas eu l'effet escompté et les rumeurs, comme celle de la bête, circulent bien vite en ville. Je ne sais pas si on saura nous écouter comme il le faut, mais j'en ai en vérité pas grand chose à faire. Ils n'ont pas eu le cran d'aller vérifier par eux-mêmes si une bête se cachait bel et bien dans la forêt, alors je ne vois pas en quoi ils nous seraient utiles. Ce ne sont pas de lâches que je souhaite avoir en guise de pions. Ce serait une défaite assurée… Daenerys vînt me ramener sur Terre alors que je méditais le regard perdu sur le mouvement calme du feuillage. Un sourire s'afficha sur mes lèvres et j'inclinai sûrement la tête vers elle.

« Oh, s'il te plaît, ne me vexe pas. Dis-je sur le ton de l'ironie. Mon pouvoir est inépuisable car j'ai le cœur du plus pur des croyants qui demeure dans ma poitrine. »

Je pointai du doigt ce dernier que je sentais batte au fond de moi. Sa puissance et son énergie étaient intactes, en parfaite sécurité et je me promettais d'en prendre le plus grand soin. J'ai passé tout le temps qu'on me laissait à chercher l'enfant qui le détenait… Désormais, rien ne saura m'arrêter.

« Si tu souhaites que ta monture se repose, il suffit de le dire tel quel. »

Nous descendions jusqu'à terre et la jeune femme vînt s'approcher de ses trois dragons. Il suffisait d'un regard pour qu'ils comprennent ce qu'elle leur demandait et, dans la seconde qui suivirent, ils s'envolèrent. Il est vrai qu'une fois au centre-ville, ces trois bêtes ailées n'agiraient pas dans la discrétion, même s'ils le souhaitaient. Ce que je retiens, c'est que leur maîtresse et prête à me donner un peu de sa confiance pour faire retirer ses garde du corps en ma compagnie. Notre alliance permet un lien qui se créé et que je ne vois pas d'intérêts à briser pour le moment. Nous nous aidons mutuellement pour un même objectif. Les autres habitants sont dans le même cas que nous… Et je ne peux leur en vouloir de la crainte qui les hantent. Ils ne savent pas où ils sont et n'ont pas tous des pouvoirs pour se protéger comme Daenerys a tenté de le faire lors de son arrivée. Lorsque les regards se croisent, maintenant, la peur envahie les passants et ma partenaire vint vite me rappeler pourquoi. Ils ont peur d'elle… Mais c'est un sentiment normal dans une situation telle quelle. Je posai une main réconfortante sur son épaule.

« Tu as agis sur la défensive car tu étais perdue et désorientée. Ils ne sont pas plus différents que nous sauf qu'eux n'ont que la crainte pour compagnie. Je t'ai proposé une alliance ce qui nous donne un avantage considérable : la foi. Ils n'ont personne… Et c'est à nous de changer cela. »


Les personnes perdues, je peux dire que ça me connaît. Bon nombres de chemins ai-je croisé de garçons sans but, qui ne croient en rien car rien ne leur avaient été offert. Ces âmes désespérées étaient les plus simples à amadouer car ce seul point commun me donnait le champ libre sur tout le reste. Il suffisait juste qu'ils aient confiance en moi. Si ces habitants obtiennent la sécurité de notre part, non seulement ils n'auront plus peur et pourrons accomplir plus que nous ne pouvons l'imaginer, mais ils auront une confiance aveugle en nous. La ville nous appartiendra.

« Nous allons les faire croire en une cause, Daenerys. La notre. À partir de là, le créateur n'aura aucune chance contre son peuple. »
(c) sweet.lips

_________________
Vous êtes si adorables
Difficile de savoir qui tuer en premier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mother of Dragons
Messages : 92
Argent : 320
Date d'inscription : 10/08/2017
Localisation : A dos de dragon.

Feuille de personnage
Inventaire:
Pouvoirs et capacités: Resistance au feu et controle des dragons.
True Love: ...
MessageSujet: Re: (Daenerys & Peter) Alliance fragile. Sam 4 Nov - 11:02



Alliance fragile


Peter & Daenerys




Les paroles de Peter ne lui avait pas échappé, le regard sur l'horizon. Il semblait en connaître plus que son âge laisse le présumer sur les enfants. Elle notait cette remarque dans un petit coin de sa tête. Peut être qu'elle aura l'occasion de le questionner plus tard. Cela semblait appartenir à son histoire. Avait-il eu un enfant ? Et dans ce cas pourquoi aurait-il gaché sa vie ? Daenerys trouvait ca dommage, vraiment. Elle qui ne pourra jamais en avoir à cause de cette sorcière, elle qui a perdu son premier enfant à cause de cette même sorcière. Tout ca pour un mari qui finalement est mort. Maintenant elle n'avait plus que ses trois dragons, elle les considéraient comme ses enfants car se sont les seuls qu'elle ne pourra jamais avoir. La mère des dragons n'aurait pas d'héritier. Ils avaient survolé la forêt et finalement ils c'étaient rendu compte qu'il n'y avait rien dans cette forêt. Après quelques piques de la part de la blonde pour lui renvoyer l'ascenseur en rapport à tout l'heure il lui avait finalement avoué avoir le cœur du plus pur des croyants. Elle avait regardé en direction de son cœur se demandant si c'était une phrase propre ou figurée. Finalement elle préférait ne pas savoir. Elle aura l'occasion d'en savoir plus plus tard. Si elle s'attarde sur les questions ca risque de devenir épineux et elle n'a pas le temps. Peter et Daenerys étaient donc retourné se poser à l'entré de la forêt.

Puis ils avaient pris la direction du centre ville, remarquant la tension qui planait, les pas pressé, les regards fuyant. Tout ca à cause de l'intervention matinal de la reine des dragons. Sa remarque sur la peur des habitants lui avait échappé comme un souffle de regret. Elle fut surprise de sentir la main de Peter sur son épaule, mais d'un autre côté ses paroles la réconfortait un peu. Bien qu'elle n'aime pas être ce genre de reine, la reine impulsive qui détruit tout sur son passage. Tyrion, la main de la reine était l'une des unique personne à savoir gérer ses pulsions. Il aurait été ici avec elle, elle n'aurait surement pas agit ainsi. C'est pour ca que la Targaryen aime être entouré de personnes de confiance elle a beau être une reine puissante et dominatrice quand elle s'égare du bon chemin elle a toujours besoin de quelqu'un pour la remettre à l'ordre. C'est un peu ce qu'avait fait Peter aujourd'hui, à sa façon bien évidemment car personne ne l'avait autant agacé et irrité avant aujourd'hui. D'un côté elle l'appréciait de l'autre elle le trouvait insupportable. C'était assez contradictoire en faite.

La jeune reine relève le regard vers lui quand il parle de la foi. Au moins ils ont ca en commun. Ce qui lui a permis d'affronter ces obstacles, de conquérir et de triompher était bien la foi. Pas en un dieu, pas en un mythe ou une légende, la foie en elle, en Daenerys Targaryen. Ces paroles sont convaincante. Elle lui offre un petit sourire, pas un de ses sourires hypocrite et froid, un vrais sourire. -"Tu es plus sage que tu ne le laisses croire, Peter Pan" Elle l'écoute, il est déterminé, c'est de ca dont elle a besoin. De personne qui y croit. Il a l'air convaincu qu'ils peuvent réussir. -"Tu as raison, ils sont perdu, comme nous" Elle venait d'avoir une idée. Ils sont tous effrayé, elle doit leurs parler, leurs faire comprendre que ce n'est pas elle le véritable ennemi. La jeune femme vient se placer au centre de la place de ville. Elle lève le regard, et prend une voix suffisamment forte pour se faire entendre. Elle était sur le point de se présenter, joignant tout ses titres mais en remémorant les paroles de Peter, elle se souvenu que ses titres de noblesse ne représentait pas grand chose ici, elle décidait donc de dire ce qu'elle avait sur le coeur-"Mon nom est Daenerys Targaryen, tout comme vous je suis prisonnière de ce monde. C'est moi qui vous ai attaqué ce matin avec mes trois dragons, et je vous présente mes excuses pour ca. La vérité c'est que j'avais peur, j'étais perdu et tout comme vous je cherche des réponses. Une personne qui se fait appeler le créateurs nous a tous piégé. C'est lui le véritable ennemi à abattre. Nous ne devons pas laisser la peur prendre le dessus sur nous, pas comme je l'ai fais. Nous devons avoir la foie et je vous promets qu'on trouvera le responsable, et qu'on le tuera. On rentrera chez nous car c'est ce que nous souhaitons.Si vous nous suivez nous nous battrons ensemble, nous nous soulèveront contre le responsable de tout ceci et nous vainquerons !". Elle avait l'habitude de formuler ce genre de discours d'encouragement, en même temps elle avait l'étoffe d'une conquérante. A la fin de son discours la blonde vient jeter un coup d'œil à Peter, il lui avait ouvert les yeux d'une certaine manière et l'avait indirectement poussé à faire ce discours. Elle décidait de le rejoindre se demandant si il allait faire un discours à son tour. Quelques habitants se risquaient à approcher, d'autres ouvraient leurs volets timidement. C'était déjà un bon début.




Code by Sleepy

_________________
Fire cannot kill a dragon.


The Queen:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« A bloody demon »
Messages : 163
Argent : 422
Date d'inscription : 07/08/2017
Localisation : Crossover Town

Feuille de personnage
Inventaire:
Pouvoirs et capacités: Ce que l'imagination me permet !
True Love: Aucun
MessageSujet: Re: (Daenerys & Peter) Alliance fragile. Sam 18 Nov - 18:42

Peter & Daenerys
Couronne ou pas. Ici, nous sommes personnes.

Alors que Daenerys se renfermait sur elle-même lorsqu'elle vit les regard fuyants des habitants qui l'évitaient, j'exprimai les fondements mêmes de notre alliances en la soutenant. Je savais qu'elle ne me faisait pas forcément confiance et en soi – elle a bien raison. Mais je dois prouver que je peux être digne de confiance et la comprendre comme l'aurait fait un véritable allié. Elle n'a personne sur qui s'appuyer et après tout, en proposant de s'allier à moi, l'objectif était de ne pas être seul lors de notre quête contre le créateur. Je lui ai confié comment fonctionnait les habitants : ils ont besoin de croire en quelque chose, en quelqu'un. Nous sommes tous pareils ici et ce que je lui garde de lui dire, c'est que j'use du même stratagème pour qu'elle croit en moi. On peut dire que sur ce sujet-là, je suis imbattable. J'arquai un sourcil perplexe lorsqu'elle reprit la parole.

« Serait-ce un compliment ? » Demandais-je d'un sourire assuré.

En vérité, je ne savais pas exactement comment prendre son propos. Je suis sage – jusque là ça va – mais pas à première vue… Bien. Mettons cela sur le physique de jeune garçon et sur mes airs railleurs habituels. Avec plusieurs siècles à mon compte, je pense avoir appris de certaines choses mais elle apprendra bien vite que la foi, c'est mon domaine. Ces personnes… Les habitants de Crossover Town figurent de la même manière que les enfants que je ramène au Pays Imaginaire. « Ils sont perdus ». Oui. Daenerys prononça cette phrase avant moi ce qui me fît détourner vivement la tête vers elle. Elle a raison. « perdu » à plusieurs définitions mais on sait toujours reconnaître ce genre de personnes.

Je réfléchissais à un moyen de rassembler la foule pour expliquer notre « cause » mais rien ne me parvenait tout de suite à l'esprit. Est-ce qu'un jeu serait de bon usage ? J'ai pour habitude de fixer mes propres règles… Daenerys ne me laissa pas le temps d'y réfléchir lorsqu'elle s'avança au centre de la place d'une marche déterminée et commença à s'adresser à la population d'une voix assurée. Je jetais un œil sur ceux qui se retournaient, surpris et quelques peu effrayés. Quel était donc son objectif dans tout ça ? Je me tus – à l'écart – et la laissa faire. Son discours justifiait l'acte de ce matin. Un acte dont elle s'excusa. Elle présenta notre ennemi à la population – le créateur – et les incita à joindre nos forces et à avoir foi en nos réussite. Je laissais apparaître un sourire agréablement surpris apparaître au coin des lèvres tandis qu'elle concluait. On voyait ici qu'elle savait encourager ses troupes et même les plus terrifiés des passants détournèrent de timides regards vers elle. Certains chuchotaient en acquiesçant mais ce que je voyais surtout : c'est qu'ils étaient totalement d'accord avec nous.

La jeune femme aux long cheveux blonds platines vînt finalement me rejoindre et m'adressa un regard que je regrettais d'avoir compris. Les habitants qu'elle avait réussi à interpeller se tournaient désormais vers moi. C'était à mon tour de parler, apparemment… Je m'éclaircis la voix et vînt grimper sur la fontaine de la grande place, à quelques mètres. Je visais ici tout le monde. Tous les habitants n'avaient d'autre choix que de se tourner vers moi et je n'avais d'autre choix que de parler. Un discours d'encouragement n'est certainement pas ma première fois même si les cibles figuraient plus… jeunes. Je ne devrais pas avoir de mal à m'exprimer mais voilà ce qui m'inquiète un peu plus : c'est où je souhaite aller. Mes intérêts sont à passer en priorité dans cette histoire, comme ça l'a toujours été. Je soupire, reprends ma respiration puis redresse le regard vers les intéressés. Ceux qui nous écoutaient semblaient être ceux qui nous suivaient si j'allais dans le sens du discours de Daenerys. Peu aujourd'hui, nombreux demain.

«À tout ceux qui souhaitent quitter la ville dans laquelle on nous a enfermé ! Quelques regards de passants se décalèrent sur moi. À tout ceux qui ont une famille qui les attend, une quête à atteindre et qui souhaitent s'y résoudre. Ils s'arrêtèrent. Le Créateur s'est approprié vos vies et les a conduites comme si elles n'étaient rien. Une machine vous a emmené ici sans votre accord et depuis vous force à reprendre un nouveau départ que vous n'aviez pas forcément demandé ! Depuis, la peur nous hante de ce qui peut arriver. Je décale un regard qui se veut compréhensif vers Daenerys. Nous nous inquiétons chaque jour de qui peut arriver et de quoi sera remplie notre journée. Pourquoi sommes-nous ici ? Comment ? Que va-t-il se passer ensuite ? Toutes ses questions qui n'obtiennent pas de réponses… Mais vous en voulez. Oui, nous voulons des réponses parce que nous en méritons. Le Créateur pensait sûrement à quelque chose lorsqu'il nous réunit ici mais ce qu'il ne comprit pas, c'est que nous étions tous dans le même bateau avec désormais un intérêt commun qui nous unit tous. Nous souhaitons – plus que tout – rentrer chez nous. Rentrer à la maison. Je sentais des regards se baisser, un silence de plomb pesait sur la rue principale. Et c'est pourquoi nous ne devons pas baisser les bras. Repris-je avec entrain en serrant le poing. Parce que c'est grâce à notre volonté de réussir et à notre force de groupe que nous réussirons à vaincre la personne qui pensait mener le jeu. Or, nous sommes plus nombreux que lui et nous sommes plus fort que lui. Regardez autour de vous. Le Créateur se cache parce qu'il a peur de savoir à qui il a à faire. Il a peur de savoir qui il a ramené en ville. Moi je peux vous dire qu'il fait bien de se cacher parce qu'ensemble, nous demeurons invincible. Vampire, sorciers, paysans, scientifique… Qu'importe vos compétences, seule la foi nous réunira dans cette quête. Montrons à cette personne qui détient les rênes et prouvons lui que nous pouvons changer les règles du jeu ! »

Je me décalai sur un coin de la fontaine qui me servait d'estrade et sortit de nulle part une pièce que je jetais dans l'eau.

« Moi, j'y crois. »

Dans un tableau figé que je pensais éternel sous mes paroles, un jeune garçon d'environ 6 ans s'approcha. Il me regarda, les larmes aux yeux – puis perdit son regard dans le reflet qu'offrait la fontaine et jeta à son tour une pièce. Je me figeai à mon tour sur place alors qu'il bégaya :

«J… J'ai perdu mes P… Parents, avant d'être emme… -né ici. J… Je veux les revoir. J'y crois. »

Il resta appuyé contre le bord de pierre, la tête posée dans ses bras croisés. Je n'arrivais – à ce moment – pas à le quitter des yeux. Ce garçon me rappelait avec angoisse l'enfant que j'ai abandonné il y a si longtemps. Je ne pensais pas qu'un tel souvenir pouvait remonter si brutalement à la surface. Je me tais et reprends place sur la terre ferme mais une expression bien plus sombre portée au visage. Derrière-moi, j'entends quelques pièces tombées dans l'eau et de timides voix s'élever pour briser le silence. C'est le début d'une nouvelle partie et je commence à jouer le premier pion. Je ne dois plus penser au passé, seul l'avenir compte.
(c) sweet.lips

_________________
Vous êtes si adorables
Difficile de savoir qui tuer en premier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: (Daenerys & Peter) Alliance fragile.

Revenir en haut Aller en bas
 
(Daenerys & Peter) Alliance fragile.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il y a une vie après Peter Jackson.
» Peter Hallward: Entrevue avec JBA (juillet 2006)
» Peter Retep
» Peter Lentz [Validée]
» Ne la laisse pas tomber, elle est si fragile.. | Asher

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cross-Over Town :: Crossovertown :: Banlieue :: Forêt interdite-
Sauter vers: