AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Découverte de la ville

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 39
Argent : 161
Date d'inscription : 25/06/2017

Feuille de personnage
Inventaire:
Pouvoirs et capacités: Baelfire est le fils du ténebreux
True Love: Aucun
MessageSujet: Découverte de la ville Sam 16 Sep - 15:06

Baelfire et Drago Malefoy




Cela doit faire environ trois semaines que nous sommes arrivés dans cette ville, dans ce nouveau monde.
Je passais le plus clair de mon temps, enfermé au manoir, a dessiner, lire, écrire, bref, les mêmes activités qu'au château. Mon père m'interdisait formellement de sortir seul, prétendant que c'était trop dangereux. Pendant que je vaquait à mes occupations, lui restait cloitré dans sa pièce de magie, passant ses journées à essayer différents sortilèges et fouillant tous les vieux grimoires, en quête d'un moyen de retourner dans notre monde d'origine.
Notre monde d'origine, il est bien le seul à vouloir y retourner. Moi, je n'ai qu'une envie, c'est d'aller explorer ce nouveau monde ! Nous ne sommes sortis que brièvement, et nous n'avions quasiment rien visiter.
Et ça tombe bien, aujourd'hui, mon père a prévu d'aller à l'extérieur, sans doute à la recherche d'un billet de retour, et de la personne qui nous a amenés ici.
Je suis donc tout seul au manoir. Il m'a dit qu'il ne serait de retour que ce soir, c'est donc le moment où jamais de sortir en douce, pour aller visiter les lieux !
J'en ai tellement marre de rester enfermé dans ce manoir, presque encore plus sinistre que le château des ténèbres. Sans perdre de temps, je m'empare de mon châle, quitte ma chambre puis je sortis de ma demeure.

Je suis dehors. Je regarde tout au tour de moi. Si la forêt est de ce côté, le village doit être de l'autre. Les envions de notre manoir sont désert, mais j'aperçois au loin une grande maison, je marche dix minutes puis j'arrive devant, elle est beaucoup plus lumineuse et accueillante que chez nous. Pas très loin, viens une deuxième maison, puis une troisième. La rue est déserte, mais je crois que j'ai trouvé comment aller au village.

Après une quinzaine de minutes de marche, j'arrive enfin vers ce qui semble être l'entrée de celui-ci. Il y a des maisons partout, beaucoup de rues, et des magasins.
Les habitations sont très différentes de notre monde d'origine. Les murs sont lisses et blancs, tout semble être en bon état. Je m'enfonce dans le village, puis aperçois au loin quelques personnes. Ils sont habillés de manière très étrange. Qui n'a rien à voir avec notre monde d'origine. Je baisse les yeux sur mes vêtements. Je porte les mêmes que dans la forêt enchanté. J'espère que je ne fais pas trop tâche.
Ce monde semble si différent,mais je suis heureux d'être ici, de l'explorer. Curieux de nature, cela fait tellement longtemps que j'avais envie de changer d'air, de voir autre chose, ce n'est pas pour rien que je passais mon temps à lire des romans de voyages et d'aventures !

Je continue mon périple, plus j'avance vers le centre du village, plus il y a du monde. Je marchais, inconsciemment, quand d'un coup, une voix me fit frétiller. "C'est le fils du ténébreux " mon cœur se mit à battre, je deteste être appelé ainsi, qui c'est ? J'entendis des chuchotements, ceux que je connais si bien, que j'avais l'habitude d'entendre dans la forêt enchanté, lorsque nous sillonnions les villages. Non, comment est-ce possible... ne me dites pas que les habitants de la forêt enchanté ont eux aussi été amenés ici ...?! Je me tourne, puis reconnais des villageois de mon ancien monde. Les chuchotements continuaient "Que fait-il ici?" "Je suis sur que c'est lui et son père qui nous ont amenés ici ! " "Ils nous ont maudits !" "Ne le regardez pas, il est dangereux" "moins fort il pourrait nous entendre" "pourquoi nous ont-ils amenés ici ?! Quel mauvais coups préparent ils" "nous sommes perdus" je me mis à trembler, tête baissée, j'avance le plus vite possible, les yeux rivés au sol, essayant tant bien que mal de ne pas prêter attention à leur paroles blessantes. La peur se lisait dans leur yeux, alors comme ça, ils croient que moi et mon père sommes les auteurs de cette malédiction..? Mais... c'est faux ! Ils se trompent !
Pendant tant d'années j'ai supplié mon père pour aller ailleurs, loin de la forêt enchanté, la où nous pourrions tout recommencer, mais il a toujours refusé. Ça ne peut pas être lui, surtout qu'il cherche à tout prix un moyen de rentrer.

Tout recommencer... je crains que ça ne vas pas être possible en fin de compte. Tous mes rêves viennent de se briser en mille morceaux. Si je rêvais d'aller ailleurs, c'était aussi surtout pour arriver dans un endroit où personne ne nous connaisse, pour ne plus subir ce genre de choses justement. Mais si les gens de la forêt enchanté sont eux aussi ici, cela n'a plus aucun intérêt.

Je continue d'avancer le plus rapidement possible, j'arrive enfin vers des ruelles désertes, échappant aux murmures des foules. Je me sens tellement... dégoûté. J'ai envie de pleurer, mais je me retiens, je ne veux pas, pas pour eux. En fin de compte... c'est comme dans la forêt enchanté. J'ai été naïf... qu'est-ce qui me faisait croire qu'ici ce serait différent... je crois que je vais rentrer... mon père avait raison de me dire de ne pas sortir... je vais le supplier pour que partons de cette ville. Mais je ne veux pas retourner à la forêt enchanté, oh non. Je veux partir ailleurs, au-delà des frontières de cette ville, puisque nous sommes dans un monde différent, alors si nous allons dans une autre contrée, il doit bien y avoir des endroits où personne ne nous connaisse...?
Mais comment lui dire de partir sans lui révéler que je suis sorti dans son dos ?

Je me perds dans mes pensées, complètement abattu, m'éloignant du centre ville, quand tout d'un coup, une voix me fait sursauter.  







_________________
All magic comes with a price
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 33
Argent : 130
Date d'inscription : 19/06/2017
MessageSujet: Re: Découverte de la ville Dim 17 Sep - 15:23

*Drago avait tout de même du mal à rester à Poudlard. Il supportait difficilement les regards que les autres sorciers de l’école et même parfois du corps enseignant jetaient sur lui. Il y avait parfois cette peur où ce mépris. Drago avait toujours fait les mauvais choix dans la vie, où plutôt avait été influencé dans ce sens. Depuis qu’il était petit son père l’avait élevé de manière à ce qu’il devienne le parfait petit sang pur et qu’il soit la fierté de la famille. Ainsi dès son plus jeune âge, Drago avait été traité en prince, dans les deux sens du terme. Il avait des elfes à sa disposition, devant céder à tout ses capirces, mais d’un autre côté il ne recevait pas l’amour de son père, et ce dernier interdisait à sa mère de le faire. Jamais un calîn, un geste tendre quand il était présent. Sa mère n’osait rien faire qui pourrait contredire le grand Lucius Malefoy. Drago avait manqué de cet amour, comme tout enfant il en avait pourtant besoin. Bien sûr sa mère se montrait plus affective avec lui lorsque son père n’était pas là, mais ce n’était pas suffisant pour lui. Très vite cependant son éducation à grand coups de sortilèges fonctionna et il devint ce que Lucius avait toujours voulu qu’il soit. Arborant toujours cet air supérieur, ce rictus au coin des lèvres. Il méprisait quiconque qui ne valait pas la peine. Il méprisait plus que tous les sangs de bourbe et créatures magiques, jugés bien inférieur à eux, noble sang pur. Il fut formaté pour devenir le gamin cruel qui effrayait les autres. Et puis il fut aussi élevé pour un jour servir le seigneur des ténèbres. Mais lors de sa sixième année il comprit que tout cela n’avait jamais été de son ressort, que tout ce qu’il avait cru n’était pas la vérité. Tout s’effondrait. Il ne voulait pas servir le Lord noir, ce qu’il faisait le répugnait. Mais il s’était fait apposer la marque des ténèbres de force. Il s’était vu confier la mission de tuer Dumbledore, et même s’il ne l’aimait pas, il était incapable de tuer. Il n’était pas un meurtrier. Mais il était lâche et il n’avait pas osé s’enfuir, il se serait fait tuer.

Aujourd’hui, la marque était toujours présente sur son avant-bras, et rien que sa vision le dégoutait. Il s’en voulait d’avoir été trop lâche, il s’en voulait d’avoir été celui qu’il avait été. Mais c’était trop tard, et cette marque venait le narguer. Mais en plus de cela le regard des gens le pesait. Personne n’avait cherché à le comprendre, à essayer de savoir qui il était vraiment, personne n’avait vu cette volonté de changer. Même si la différence était visible, les gens ne pouvait oublier qui il était et ce qu’il avait fait. Les gens ele craignaient encore juste parce qu’il avait cette fichue marque sur le bras. A son plus grand étonnement, le seul à lui avoir tendu la main, était Harry Potter. Etonnant n’est ce pas ?
C’était donc pour ça, que dès qu’il pouvait partir de Poudlard, il s’éloigné. Il traînait dans les rues, découvrant l’endroit où il avait atteri. Pour lui c’était comme une seconde chance, même si le regard des gens lui prouvait que ce n’était pas vraiment le cas. Mais il avait espoir. Mais il aurait aimé que sa mère soit là. Il avait peur pour elle. Peut être qu’elle était morte ? Drago ne voulait même pas envisager cette option. Soudain alors qu’il marchait tranquillement, incognito au milieu de tout ces gens, il entendit des murmures « c’est lui, c’est le fils du ténébreux ». Drago s’arrêta net. Il avait entendu parler du ténébreux, il avait mené ses recherches. Il espéré que sa magie puisse faire venir sa mère ici, et peut-être même ses amis. Mais il ne savait pas qu’il avait un fils. Drago voyait ce garçon et entendait les murmures des gens. Apparement il n’avait pas d’amis, il semblait seul. Il ne fallut pas longtemps à Drago pour rélféchir à quelque chose qui lui permettrait de l’approcher, et puis par la suite se rapprocher de lui afin de parvenir à ses fins. Oui j’ai dis que Drago a changer, mais il n’en reste pas moins un vil serpent rusé. Il apprendra bientôt que l’amitié sincère sert plus que l’hypocrisie. Mais ça ce sera pour plus tard.
Drago sortit alors sa baguette et très discrètement jeta un accio à quelque chose qui se trouvait dans la poche du fils du ténébreux. Avec un fin sourire victorieux il courra légèrement pour le rattraper et s’annonça.*

Excuse-moi. Bonjour. Je crois que tu as perdu ceci.

*Il tendit le dit objet, puis le regarda. Souriant il reprit.*

Je m’appelle Drago. Drago Malefoy, enchanté…

*Et alors il li tendit sa main.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 39
Argent : 161
Date d'inscription : 25/06/2017

Feuille de personnage
Inventaire:
Pouvoirs et capacités: Baelfire est le fils du ténebreux
True Love: Aucun
MessageSujet: Re: Découverte de la ville Dim 17 Sep - 17:23

Je me retourne et vis un garçon blond, assez grand, paraissant un peu plus âgé que moi. "Je crois que tu as perdu ceci", un dessin qui était dans ma poche, il a du tomber. Il me le rends en souriant, avec assurance, sans peurs ni crainte dans son regard, il agit comme il agirait avec n'importe qui. C'est la première fois que quelqu'un vient vers moi, et me traite comme une personne tout à fait normale, sans me craindre. Je reluque son allure, il n'a pas l'air de venir de la forêt enchanté, il ne me connaît sûrement pas. Timidement, je prends la feuille qu'il me tends.

- m...merci.

Dis-je timidement en remettant le dessin dans ma poche. Je ne laisse rien paraître, mais je me sens d'un coup heureux, heureux qu'une personne se comporte normalement face à moi, car cela, je crois que j'en ai rêvé toute ma vie. Avant mes sept ans, quand mon père n'était pas encore le ténébreux, il était traité de lâche, puisqu'il avait fuit la guerre des ogres pour rester auprès de moi, et de ma mère qui nous a abandonné quand j'avais cinq ans. Du fait de mon jeune âge, je n'ai que peu de souvenirs de cette époque, mais je me rappelle que je n'avais pas d'amis, car j'étais le fils d'un présumé lâche, alors les autres ne voulaient pas jouer avec moi, et j'avais des moqueries. Néanmoins, cette courte période fut la plus belle de ma triste existence. En restant le fils d'un lâche, j'aurais pu finir par me faire quelques amis tôt ou tard, mais le destin en a décidé autrement.
À mes sept ans, mon père est devenu le ténébreux, et tous se mirent à le craindre, et à me craindre également. Personne n'osait m'approcher, les gens reculaient sur mon passage, ne montrant que la peur dans leur regard. À leur yeux, l'ombre de mon père me suivait, je n'étais plus que le "fils du ténébreux", et ils savaient que mon père pouvait tuer quiconque qui s'en prenait à moi, même quand c'était par mégarde. Ce fut le cas d'un pauvre homme qui un jour me bouscula avec sa charrue, sans le vouloir, mon père le changea aussitôt en escargot, avant qu'il ne finisse écrasé sous sa botte, et ce sous les regards pétrifiés de tous les villageois.
Je n'inspirait aux autres plus que la terreur. Quand aux plus "courageux" d'entre-eux, ils se moquaient de moi, comme par exemple le fils du boulanger qui un jour me poussa dans la boue, en me traitant de monstre, ignorant un peu trop le triste sort qui les attendait si un jour je ne parvenais pas à cacher à mon père à temps, les séquelles de ce qu'ils m'infligeaient.

Ensuite, le nombre de ses ennemis grandissant de jours en jours, mon père s'accapara un château, le "château des ténèbres", et nous y avions emménagé, afin de me "protéger" d'après lui. Mais nous continuions d'aller de temps en temps aux villages, et
les gens chuchotaient sur notre dos, comme aujourd'hui. Mon père, cela ne le dérangeait pas, il aimait être craint. Moi, leur paroles me blessait. Également lorsque je sortait seul en cachette et que j'avais le malheur de croiser des villageois, ils partaient en courant, terrorisés en me criant que j'étais le fils du ténébreux.

Oui, je n'ai jamais eu d'amis et personne ne s'est jamais comporter normalement à mon égard. En dehors de mon père, les seules personnes qui m'adressaient là paroles étaient des sorcières ou autres personnes malintentionnées qui venaient faire affaire avec mon père, comme par exemple Regina.

Mais jamais une personne normale ne m'avait encore approché et adressé la parole normalement.

C'est vrai, beaucoup des habitants de la forêt enchanté ont été amenés ici. Ils savent qui je suis, et me craignent. Mais il y a, ici aussi, des personnes qui ne viennent pas de mon monde d'origine, et qui ne me connaissent pas, ne savent pas qui je suis, et donc qui n'ont pas peur de moi. Comme ce garçon. Peut-être que finalement, je pourrais vraiment prendre un nouveau départ ? Me faire des amis ? Une lueur d'espoir vint s'allumer en moi.

Le garçon vient de se présenter "je suis Drago Malefoy". Il ne sait pas qui je suis, mais avec toutes les rumeurs des personnes de mon royaume, mieux vaut ne pas lui dire comment je m'appelle, il aurait pu entendre mon nom de leur bouches. Je ne veux pas que lui aussi se mette à me fuir...

- Enchanté

Répondis-je simplement

_________________
All magic comes with a price
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Découverte de la ville

Revenir en haut Aller en bas
 
Découverte de la ville
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le plan du Centre-ville de PAP devrait être confié à des Haitiens
» Haiti : Cazal une ville , une histoire
» Pétion –Ville ; mairesse Ludie Parent ap danse kompas !
» Les bandits dictent leur loi, au centre ville les autorités abdiquent
» Catastrophe naturelle en perspective a Petion-Ville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cross-Over Town :: Crossovertown :: Centre-ville :: Habitations-
Sauter vers: